Aléas climatiques  InVivo prêt à assurer 1 million d’hectares

Agrodistribution | Publié le lundi 12 novembre 2018 - 14h39

Bioline (InVivo) investit le marché des assurances en créant une filiale Bioline Insurance, présentée à la presse lundi 12 novembre à Paris, et dimensionnée dans un premier temps pour couvrir 1 million d’hectares d’assurance récolte.

Antoine Poupart, directeur général, et Florian Dupuy, directeur opérationnel de Bioline Insurance. © R. FOURREAUX

Antoine Poupart, directeur général, et Florian Dupuy, directeur opérationnel de Bioline Insurance. © R. FOURREAUX

Partant du constat selon les termes de son directeur général Thierry Blandinières, que « le système assuranciel actuel n’est pas assez compétitif pour les agriculteurs » puisque trois quart d’entre eux ne souscrivent pas d’assurance récolte, InVivo, à travers son entité dédiée à l’agriculture, Bioline, se lance cet automne dans l’offre assurancielle.

Le risque couvert par « un leader mondial de l’assurance »

Plus précisément, Bioline créé une filiale Bioline Insurance définie comme un courtier pour le compte des coopératives adhérentes et de leurs agriculteurs. Mais un courtier « actif, qui développe ses propres produits et négocie avec le marché de l’assurance pour trouver un assureur qui porte financièrement le risque », développe Antoine Poupart, directeur général de Bioline Insurance et d’Agrosolutions.

L’offre de Bioline Insurance repose donc sur un contrat-cadre national passé avec un leader mondial de l’assu­ran­ce et de la réassurance dont le nom n’a pas encore été dévoilé, mais qui dispose « des capacités nécessaires pour assurer 100 % de l’initiative, soit 1 million d’hectares d’ici deux ans », essentiellement en France.

Des franchises abaissées à 10 ou 15 %

Le pari de Bioline repose sur une mutualisation très forte et l’appui sur le réseau déjà existant de techniciens de coopératives pour proposer ce contrat. Ensuite l’agriculteur, dont au moins 70 % des surfaces grandes cultures devront être assurées, souscrira en ligne via une plateforme digitale. En contrepartie, Bioline Insurance­ annonce abaisser les franchises à 10 ou 15 %, au lieu des 25 ou 30 % habituels.

Ainsi, pour couvrir les pertes de rendement, Bioline propose « un même niveau de prime par hectare que ce qui est fait aujourd’hui sur le marché, mais avec une franchise nettement améliorée, et un éventail élargi d’aléas climatiques (vent, froid, eau, chaleur) garantis à la culture ». Sauf le risque grêle, dotée d’une franchise à la parcelle. En option, l’agriculteur pourra choisir des garanties de qualité (poids spécifique, Hagberg, taux de germination, mitadinage, moucheture) ou des garanties telles que les frais de resemis et les frais supplémentaires de récolte.

11 coopératives déjà dans la démarche

« La cible, ce sont les agriculteurs qui n’ont jamais trouvé un intérêt à s’assurer, pointe Antoine Poupart, mais qui au final font courir un risque à l’ensemble de la chaîne de valeur agroalimentaire. »

À ce stade, onze coopératives, la première d’entre elles étant Océalia, ont souscrit à l’initiative et intègrent ce produit d’assurance à travers leurs offres d’approvisionnement, de collecte ou de conseil. L’objectif est d’atteindre une trentaine de coops, céréalières et spécialisées, qui assureraient 30 % de leur Scop. Après les assurances climat, Bioline Insurance compte bien s’attaquer aux assurances prix pour 2020 ou 2021.

 

Renaud Fourreaux

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 13/12/2018

  • Rendu Rouen
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 369 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 372,5 €/t

Tournesol
- 14/12/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • déc. mars N (nominale) 2018
  • 305 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK