Baromètre Séparer conseil et vente : une bonne idée pour 64 % des agriculteurs

Agrodistribution | Publié le mercredi 05 juillet 2017 - 15h35

D'après une enquête exclusive ADquation pour Agrodistribution, les agriculteurs accueilleraient plutôt favorablement l'idée d'une séparation entre le conseil et la vente dans les appros. Réactions de Coop de France et de la FNA.

En réaction à ces résultats, Coop de France et la FNA pointent tous les deux une difficulté d’interprétation : comment a été comprise la séparation par les agriculteurs ? © M. COISNE

En réaction à ces résultats, Coop de France et la FNA pointent tous les deux une difficulté d’interprétation : comment a été comprise la séparation par les agriculteurs ? © M. COISNE

Du 8 au 13 juin 2017, ADquation a mené pour Agrodistribution un sondage téléphonique auprès de 401 chefs d'exploitation ayant plus de 50 ha de SAU. Parmi les questions, l'une a porté sur le conseil :

L'accueil a donc été plutôt bon : 64 % des agriculteurs pensent que c'est une bonne, ou plutôt bonne, idée. Un résultat qui tombe dans un contexte tendu, avec des politiques qui ont remis le dossier au goût du jour. Outre Ségolène Royal qui a lancé une expérimentation au moment de partir, le candidat Macron s'était prononcé pour.

« Comment a été comprise la question ? »

Reste que ce résultat est à prendre avec des pincettes, car il est difficile de savoir comment les répondants ont plus précisément imaginé cette séparation.

Chez Coop de France, Vincent Magdelaine réagit : « Comment interpréter la réponse si l'on ne sait pas comment a été comprise la question ? Séparer signifie-t-il deux interlocuteurs différents, ou traduit-il une demande de plus de transparence ? Tout dépend de la façon dont l'agriculteur a compris la séparation : payer un conseil et un produit séparément ? Avoir un système du type médecin pharmacien avec une prescription obligatoire ? Ce sujet soulève de nombreuses questions : quid du libre choix de son conseiller ? Et des CEPP, qui viennent d'être mis en place ? En outre, il ne faut pas oublier qu'au final, ce sont les consommateurs qui décident. Leurs demandes, que ce soit en matière de qualité des produits ou de respect de l'environnement, c'est le marché qui les portera le plus efficacement. »

A la FNA, Damien Mathon, nouveau délégué général, analyse : « Que sous-entend ce concept pour les répondants ? Rappelons que l'agriculteur est un professionnel qui peut avoir recours à une offre de conseil assez large. Est-ce que ces résultats ne traduiraient pas avant tout une demande de clarté entre le prix des produits et le conseil ? Certaines ONG ont fait de la séparation du conseil et de la vente pour les produits phytos une question de principe. Mais derrière, quel est le but ? Car l'agrément nécessaire au commerce de produits phytos fixe déjà une étanchéité. Les conseillers ne sont pas rémunérés aux volumes vendus, et par ailleurs les agriculteurs doivent être titulaires du Certiphyto, ils sont donc formés. »

Marion Coisne

Dernières actualités

Innovation  Naissance d'InVivo Food&Tech pour « nourrir le futur » Publié le 20 juillet 2017

Alsace Un nouveau directeur à la Cac Publié le 19 juillet 2017

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 21/07/2017

  • Rendu Rouen
  • standard juil. août N (nominale) 2017
  • 164 €/t
  • Fob Creil
  • sept. déc. N (nominale) 2017
  • 154 €/t

Blé dur
- 17/07/2017

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • sept. déc. A (acheteur) 2017
  • 245 €/t

Maïs
- 21/07/2017

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager juil. sept. A (acheteur) 2016
  • 151 €/t
  • Fob Creil
  • fourrager juil. août N (nominale) 2016
  • 172 €/t

Orge de brasserie
- 21/07/2017

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2017
  • 195 €/t

Orge de mouture
- 21/07/2017

  • Rendu Rouen
  • juil. août N (nominale) 2017
  • 143 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK