Centre Axéréal commence à dévoiler son plan Ambition 2022

Agrodistribution | Publié le jeudi 31 mai 2018 - 12h47

Lors de son événement Terre de Challenges le 30 mai à Arrou (Eure-et-Loir), Axéréal a divulgué quelques mesures de son plan stratégique Ambition 2022.

Paul-Yves L'Anthoën, directeur général, Caterine Deschamps, directrice innovation, et Jean-François Loiseau, président d'Axéréal. © R. FOURREAUX

Paul-Yves L'Anthoën, directeur général, Caterine Deschamps, directrice innovation, et Jean-François Loiseau, président d'Axéréal. © R. FOURREAUX

En retrait de la communication depuis l'arrivée de son nouveau directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, en octobre dernier, Axéréal a profité de son événement Terre de Challenges, pour renouer le contact avec la presse. Les deux éditions, la première au Subdray (Cher) le 24 mai dernier et la seconde à Arrou (Eure-et-Loir) le 30 mai, ont chacune accueilli un millier de personnes. « Nous avons voulu montrer des perspectives d'avenir et les différents leviers de rentabilité », expose Caterine Deschamps, directrice innovation. Malgré tout, « ce n'est pas un événement qui a vocation à être annuel ».

Régionalisation de la politique tarifaire céréales

Axéréal a donc profité de cet événement pour présenter à la presse les trois axes forts de son plan Ambition 2022 : « Comment on inscrit l'attente des clients dans l'acte de la valorisation du tas de blé, comment on rend la chaîne logistique plus performante, comment on accompagne la relation marchande avec l'agriculteur », selon le président Jean-François Loiseau.

Sollicités pour citer quelques mesures concrètes, qui seront mises en place selon un calendrier s'étalant jusqu'en 2022, les dirigeants d'Axéréal ont mis en avant notamment une politique volontariste de rémunération des adhérents avec une prime pour livraison directe à un site industriel. La mise en sommeil de 150 silos a été de fait abordée. « L'âge moyen des infrastructures de collecte est de 30 ans, et en 30 ans, on a perdu 70 % d'agriculteurs. Il faut que nous adaptions l'ensemble du dispositif de la coopérative à l'évolution des adhérents », justifie ainsi le directeur général.

« Amener 80 % de nos productions en filière »

Ils ont évoqué aussi le passage de 17 à 6 régions, duquel découle une régionalisation de la politique tarifaire céréales ainsi qu'une orientation progressive des cultures selon les zones.

Les dirigeants se donnent également l'ambition d'« amener 80 % de nos productions en filière » (contre 20 % aujourd'hui), c'est-à-dire de véritablement « tracer des contrats », savoir dès le semis dans quel site va être orientée la production. « Aujourd'hui, on le fait un peu comme Monsieur Jourdain », reconnaît Paul-Yves L'Anthoën. « Sur la filière blé dur, on n'est pas assez fluide, on devrait être beaucoup plus engagé avec les industriels », renchérit Jean-François Loiseau.

Un comité de direction « stabilisé »

Interrogé par Agrodistribution sur les mouvements du comité de direction ces derniers mois, Paul-Yves L'Anthoën a assuré que ce dernier était désormais « stabilisé », avec quatre directeurs d'activité et quatre directeurs de fonctions support.

« Le modèle Axéréal qui se profile va être beaucoup plus qualitatif », conclut Jean-François Loiseau, en prenant comme exemple la démarche d'agriculture durable Cultiv'Up, une charte de production regroupant aujourd'hui 1 700 agriculteurs (4 000 visés en 2022).

Renaud Fourreaux

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/11/2018

  • Rendu Rouen
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 366 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 374 €/t

Tournesol
- 20/11/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • nov. mars N (nominale) 2018
  • 305 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK