Centre-Ouest  Après l’export, Coc vise les marchés locaux

Agrodistribution | Publié le mercredi 06 décembre 2017 - 18h45

Après une année 2016 difficile, la coopérative Centre ouest céréales vise la qualité et la production d’huile alimentaire. Des annonces faites lors de l’assemblée générale, le 1er décembre, au Futuroscope de Poitiers.

En 2018, l’usine de trituration de Chalandray qui produisait du biodiesel va également produire de l’huile alimentaire.

En 2018, l’usine de trituration de Chalandray qui produisait du biodiesel va également produire de l’huile alimentaire.

Dans le contexte exceptionnel de 2016, la coopérative Centre ouest céréales qui collecte dans la Vienne, l’Indre-et-Loire et l’Indre, voit sa collecte fondre à 466 000 tonnes, un chiffre en baisse de 26,60 %. Coc qui compte 146 salariés et 29 sites, réalise pour cet exercice clos un chiffre d’affaires de 222 millions d’euros, en baisse de 33 millions d’euros. Malgré cela, elle dégage un résultat net consolidé positif de 780 000 euros. Les fonds propres atteignent 42,3 millions d’euros.

Plus de qualitatif et du bio

Faute de marchandise, les importateurs se sont tournés vers d’autres origines et tous ne sont pas revenus. Alors que l’exportation représentait plus de 70 % des volumes collectés avant la crise, la coopérative a choisi un autre créneau, comme l’explique François Pignolet, directeur général de Coc. « Nous allons monter le niveau qualitatif pour accéder à de nouveaux marchés locaux et aux filières de qualité à l’export. » Centre ouest céréales envisage de développer une filière bio, culture et outils de transformation, encore balbutiante aujourd’hui, 4 000 ha sur 120 000 ha collectés par la coopérative.

De l’huile alimentaire de colza

Ce changement de stratégie est également à l’œuvre à l’usine de trituration de Chalandray. Face à l’essoufflement du biodiesel, Coc a décidé de se diversifier dans l’huile alimentaire (animale et humaine) de colza. Dès le premier semestre 2018, une nouvelle chaîne de production destinée à la fourniture d’huile alimentaire sera mise en route.

Aude Richard

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 12/12/2017

  • Rendu Rouen
  • janv. mars Flat (prix avec MI) 2018
  • 353 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars A (acheteur) 2017
  • 360 €/t

Tournesol
- 12/12/2017

  • Rendu Saint-Nazaire
  • janv. avril A (acheteur) 2017
  • 320 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK