Centre-Val de Loire Les OS du Centre réfléchissent à une caisse de soutien aux céréaliers

Agrodistribution | Publié le jeudi 16 mars 2017 - 15h24

Mots-clés :

,

,

Lors de la signature du « Cap filière Grandes cultures », le 15 mars, à Chartres (Eure-et-Loir) dans les locaux de la Scael, les acteurs de la région ont mis en évidence la nécessité d'outils de sécurisation pour les céréaliers, en cas d'année difficile.

La signature de ce Cap filières s'est déroulée en présence de Harold Huwart (à gauche) et François Bonneau, vice-président et président de la région Centre-Val de Loire, et Jean-Pierre Leveillard, président de la chambre régionale d'agriculture. © A. RICHARD

La signature de ce Cap filières s'est déroulée en présence de Harold Huwart (à gauche) et François Bonneau, vice-président et président de la région Centre-Val de Loire, et Jean-Pierre Leveillard, président de la chambre régionale d'agriculture. © A. RICHARD

Avec la signature de ce « Cap filière Grandes cultures » qui a eu lieu dans les locaux de la Scael, la filière régionale s'est dotée d'un dispositif de soutien de 8 millions d'euros sur quatre ans pour gagner en compétitivité, mettre en place des chaînes de valeur et communiquer vers le grand public. Elle réfléchit également à mettre en service une caisse de soutien pour les céréaliers.

Caisse de péréquation, de soutien ou assurance collective, l'outil n'est pas encore défini. Ce qui est certain, c'est que la réflexion est lancée car le besoin est latent. « Il n'y a pas que les filières d'élevage qui sont en difficulté. En 2014, 35 % des exploitations de grandes cultures étaient déjà dans le rouge. Avec la douloureuse année 2016, le constat s'accentue. Si nous voulons rester une région forte en production de céréales, nous ne pouvons pas attendre les outils nationaux », a souligné Harold Huwart, vice-président de la région Centre-Val de Loire, délégué au développement économique et à l'agriculture.

Des organismes stockeurs prêts à expérimenter

Le conseil régional s'est dit prêt à abonder cette caisse de 1 à 2 millions d'euros. Reste à trouver le montage réglementaire, compatible avec les règles européennes de la concurrence et complémentaire aux outils déjà en place (assurance climatique...).

La Scael, qui collecte 800 000 tonnes de grains, est prête à expérimenter des solutions. Du côté du négoce, Antoine Pissier, gérant des établissements éponymes dans le Loir-et-Cher, pourrait être intéressé pour la micro-filière oisellerie. Axéréal a déjà créé un tel système pour le soja bio.

Les acteurs des grandes cultures (chambres, centres de gestion, banques, syndicats, organismes stockeurs...) se donnent un an et demi pour mettre au point ce nouvel outil.

Aude Richard

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 23/06/2017

  • Rendu Rouen
  • PS 76 kg/hl, 220 s, 11% prot. mini juil. août A (acheteur) 2017
  • 165 €/t
  • Fob Creil
  • PS 72/73 kg/hl mini sept. déc. N (nominale) 2017
  • 157 €/t

Blé dur
- 20/06/2017

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • juil. août A (acheteur) 2017
  • 240 €/t

Maïs
- 23/06/2017

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager juin sept. A (acheteur) 2016
  • 159 €/t
  • Fob Creil
  • fourrager juin juil. A (acheteur) 2016
  • 170 €/t

Orge de brasserie
- 22/06/2017

  • Fob Creil
  • Explorer, 11,5 % maxi 2017
  • 199 €/t

Orge de mouture
- 23/06/2017

  • Rendu Rouen
  • juil. août A (acheteur) 2017
  • 140 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK