Cidre : Agrial croque le numéro deux britannique - Actualités - Agrodistribution - Coopératives et négoces

Cidre  Agrial croque le numéro deux britannique

Agrodistribution | Publié le lundi 03 septembre 2018 - 18h33

La coopérative de l’Ouest a annoncé vendredi 31 août le rachat du britannique Aston Manor, numéro deux du cidre dans le pays. Une acquisition majeure pour Eclor, la filiale boisson d’Agrial exposée au Brexit et qui se trouve limitée dans son développement français.

Aston Manor, numéro deux du cidre au Royaume-Uni, possède quatre sites de production dans le pays et se développe à la fois sur ses propres marques et sur les marques de distributeurs.

Aston Manor, numéro deux du cidre au Royaume-Uni, possède quatre sites de production dans le pays et se développe à la fois sur ses propres marques et sur les marques de distributeurs.

Le deuxième fournisseur au sein du premier marché mondial. Voilà ce que représente Aston Manor, entreprise de fabrication de cidre basée à Birmingham au Royaume-Uni et acquise par Eclor, la branche boisson d’Agrial, d’après l’annonce faite par la coopérative le 31 août dernier.

Pour Marc Roubaud, directeur général d’Eclor, leader du cidre sur le marché français, « il était crucial de renforcer significativement notre présence internationale sur le marché des cidres et ciders en prenant pied dans le premier marché du monde, qui plus est voisin de nos bases et des vergers de nos adhérents ».

Aston Manor exporte dans vingt pays

Lequel insiste pour souligner qu’« Aston Manor et Eclor sont des sociétés au profil similaire, avec des priorités communes tant sur les marques grand public que sur les marques distributeurs ». La cidrerie Aston Manor, créée en 1983, exporte dans vingt pays, compte 300 salariés répartis autour­ de quatre sites et a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 149 millions d’euros (138 millions de livres sterling).

Dix fois plus de cider qu'en France

A noter que l’industrie britannique cidricole dont fait partie Aston Manor est assez différente de celle du cidre français. De l’autre côté de la Manche, le « cider » est la boisson alcoolisée la plus consommée avec 8 millions d’hectolitres par an (c’est dix fois plus que les 800 000 hl consommés en France).

Ce niveau de consommation fait du Royaume-Uni le premier marché au monde. Le cider est notamment disponible à la pression dans les bars. Souvent plus alcoolisé que son homologue français, il est élaboré en majorité à base de concentrés de jus de pommes. Cette boisson a su séduire et fidéliser un public adulte d’âges très différents.

Droit de la concurrence et recul de la consommation

Agrial n’était pas passée à côté de cet eldorado du cidre. Eclor y exporte notamment des jus concentrés. Sauf que la dévaluation de la livre sterling en lien avec le Brexit a fortement renchéri le prix des jus français payés en euros et réduit les volumes d’affaires réalisés outre-Manche.

Par ailleurs, Agrial ne peut plus se développer sur le marché du cidre en France en raison du droit de la concurrence et du risque de prendre une position dominante sur le marché. Pour la branche boisson d’Agrial, il est donc doublement stratégique de poser le pied sur le territoire anglo-saxon, sachant que la consommation de cidre en France ne cesse de s’éroder.

Alexis Dufumier

Sur le même sujet

Space 2018  Agrial fait mousser ses gammes de lait Publié le 19 septembre 2018

Alimentation animale Stéphane Travert visite Ouestmin Publié le 10 septembre 2018

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 24/04/2019

  • Rendu Rouen
  • standard mai N (nominale) 2019
  • 176 €/t
  • Fob Creil
  • standard mai juin N (nominale) 2018
  • 165 €/t

Blé dur
- 16/04/2019

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • avril juin N (nominale) 2018
  • 210 €/t

Maïs
- 23/04/2019

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager avril juin A (acheteur) 2018
  • 152 €/t
  • Fob Creil
  • mai juin N (nominale) 2018
  • 154 €/t

Orge de brasserie
- 23/04/2019

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2019
  • 196 €/t

Orge de mouture
- 23/04/2019

  • Rendu Rouen
  • mai juin N (nominale) 2018
  • 152 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK