Digital InVivo recrute 1 000 fermes numériques

Agrodistribution | Publié le mercredi 01 mars 2017 - 16h09

Mots-clés :

,

Le 28 février au Salon de l’agriculture, à Paris, le groupe InVivo a présenté son futur réseau de 1 000 fermes numériques, pour tester les innovations et montrer la création de valeur permise par le digital. Un pas de plus dans la mise en œuvre de sa stratégie digitale.

De gauche à droite, Carole Rocca, manager du projet Fermes Leader, Stéphane Marcel, directeur général de Smag, et Laurent Martel, directeur du pôle InVivo Agriculture © M. COISNE

De gauche à droite, Carole Rocca, manager du projet Fermes Leader, Stéphane Marcel, directeur général de Smag, et Laurent Martel, directeur du pôle InVivo Agriculture © M. COISNE

« Quand on visite le salon, on voit que le digital est partout, peut-être même un peu trop pour moi. Il faut transformer ces innovations en création de valeur, et InVivo est engagé pour créer ces nouveaux modèles économiques », a fait part Thierry Blandinières, directeur général d’InVivo, le 28 février, en plein Salon international de l’agriculture. Pas de « datawashing » pour le groupe, « on y est depuis quinze ans », a rappelé Stéphane Marcel, à la tête de Smag.

Les projets du groupe dans le numérique se multiplient, avec dernièrement l’ambitieux lancement de Ouifield. Au salon, InVivo a présenté son futur réseau de 1 000 fermes numériques, projet débuté il y a six mois. Avec deux objectifs : montrer l’interêt d’innovations qui ont déjà fait leurs preuves, et en tester de nouvelles. « On veut créer un living lab, un vrai réseau pour montrer que le digital permet de créer de la valeur dans l’exploitation », a résumé Stéphane Marcel. « 1 000 fermes, c’est 1 000 bêta testeurs qui vont faire un retour sur l’intégration des innovations dans leur quotidien », a développé Carole Rocca.

Des innovations qui répondent aux besoins

Quant aux technologies testées, « nous sommes en train de rédiger un cahier des charges pour un tronc commun, pour être crédibles sur les comparaisons », a indiqué Stéphane Marcel. En pratique, « la liste va s’établir de façon assez simple, explique Carole Rocca. En fonction des priorités des besoins des agriculteurs, par segment d’activité, on liste les innovations qui répondent à ces besoins. »

Pour l’instant, le réseau compte environ 250 fermes numériques, avec des profils d’agriculteurs « hétérogènes ». « L’objectif, c’est 1 000 en 2020, chiffre Carole Rocca. Cela peut aller très vite. » « En juillet, le réseau sera lancé de façon très concrète », appuie Stéphane Marcel.

Retour sur investissement en dix-huit mois

L’agriculteur n’aura rien a débourser, le matériel lui sera prêté s’il n’est pas équipé, et InVivo regarde des financements avec les collectivités territoriales, « très intéressées ». Sur l’exploitation, « on va regarder le coût à l’hectare : en investissant 50-100 €/ha, on veut voir si c’est possible d’avoir un retour sur investissement en dix-huit mois », indique Thierry Blandinières, avec des économies d’intrants par exemple.

Les 1 000 fermes s’incrivent dans la stratégie digitale d’InVivo, qui a pris des parts, via InVivo Invest, dans des start-up comme 10-Vins, ou bien Il était un fruit. Le studio agro-digital se construit, à Monptellier. Le groupe a aussi monté Ouifield, start-up prometteuse 100 % InVivo. Pour résumer, il s’agit dans un premier temps d’une plateforme d’e-commerce qui propose aux agriculteurs des offres de biens et services sur lesquelles les coopératives ne sont pas présentes : véhicules, emballages, assurances, pneus... Et d’autres développements sont déjà prévus, notamment l’émergence d’un réseau social. Ouifield a été créé début février, et six coopératives vont tester la plateforme entre mi-mars et fin juin, pour un lancement prévu en septembre.

Marion Coisne

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/09/2018

  • Rendu Rouen
  • sept. déc. N (nominale) 2018
  • 354 €/t
  • Fob Moselle
  • sept. déc. N (nominale) 2018
  • 364 €/t

Tournesol
- 20/09/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • sept. déc. N (nominale) 2018
  • 307 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK