Diversification InVivo Retail projette 30 % de son CA avec l’alimentaire

Agrodistribution | Publié le jeudi 20 septembre 2018 - 16h22

Après avoir consolidé son activité jardinerie avec Jardiland, InVivo Retail a annoncé le 20 septembre vouloir renforcer son secteur alimentaire avec le projet de rachat de Bio&Co.

Le staff d’InVivo Retail a été étoffé : de gauche à droite, Guillaume Dumarché, directeur achats, marketing et communication, Thierry Blandinières, DG d'InVivo, Guillaume Darrasse, DG, Marc Bolze, DRH, Frédéric Guyot, directeur alimentaire et nouveau business, Patrice Moulin, DAF, et Vincent Avignon, directeur de l’enseigne Jardiland.

Le staff d’InVivo Retail a été étoffé : de gauche à droite, Guillaume Dumarché, directeur achats, marketing et communication, Thierry Blandinières, DG d'InVivo, Guillaume Darrasse, DG, Marc Bolze, DRH, Frédéric Guyot, directeur alimentaire et nouveau business, Patrice Moulin, DAF, et Vincent Avignon, directeur de l’enseigne Jardiland.

Lors de sa conférence de presse annuelle, le 20 septembre à Paris, InVivo Retail, pôle distribution tout public de l’union InVivo, a annoncé être entré en négociation exclusive avec l’enseigne spécialisée dans le bio, Bio&Co. Sous réserve de l’accord de l’Autorité de la concurrence, l’opération devrait être bouclée pour la fin de cette année.

Vers 150 magasins Frais d’ici et Bio&Co

L’enseigne génère à ce jour un CA de 22 millions d’euros avec six magasins, en région Paca, à partir d’une offre très développée en frais. InVivo compte assurer le développement de Bio&Co en adossant les nouveaux points de vente aux magasins Gamm vert, Jardiland ou Delbard, à l’image de son enseigne Frais d’ici, qui comprend également six magasins, dont quatre juxtaposés à un Gamm vert. Les deux autres sont des magasins à part entière, situés près de Toulouse et de Dijon. Cependant, il a été décidé que le modèle de développement de l’alimentaire va s’appuyer désormais sur des points de vente adossés à une jardinerie du groupe.

Dans le cadre de son plan stratégique à l’horizon 2025, le groupe InVivo ambitionne de déployer 150 magasins Frais d’ici et Bio&Co, au minimum, en franchise ou en succursale. L’objectif du groupe est de réaliser à terme 30 % de son chiffre d’affaires avec l’alimentaire.

Taille critique atteinte en jardinerie

70 % du CA serait alors réalisé à terme à partir des jardineries (40 %) et animaleries (30 %) en développant les secteurs de l’autoproduction, de l’art de vivre, du soin et de la santé animale. A ce jour, le groupe estime avoir atteint la taille critique depuis l’intégration de Jardiland effective avec la signature de l’acte de cession le 12 septembre dernier. Toutefois, l’Autorité de la concurrence lui a demandé de céder onze points de vente dans les douze mois à venir.

Compléter le maillage en Bretagne

A l’horizon 2025, InVivo Retail compte atteindre un CA global de 2,7 milliards d’euros TTC contre 2,27 réalisés en 2017, avec 1 402 points de vente et 14 300 collaborateurs dont 10 000 chez les franchisés. Il est prévu de reprendre des parts de marché perdues sur le marché du jardin avec la montée en puissance des GSA (grandes surfaces alimentaires) et GSB (grandes surfaces de bricolage). Et de combler des lacunes de présence géographique, comme en Bretagne, avec la croissance de l’enseigne Jardiland.

Hélène Laurandel

Sur le même sujet

Jardineries Jardiland désormais propriété d'InVivo Publié le 13 septembre 2018

InVivo  Neovia se coupe de son pôle Santé animale Publié le 06 septembre 2018

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 18/10/2018

  • Rendu Rouen
  • standard oct. déc. A (acheteur) 2018
  • 198 €/t
  • Fob Creil
  • standard oct. déc. A (acheteur) 2018
  • 190 €/t

Blé dur
- 16/10/2018

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • oct. déc. N (nominale) 2018
  • 210 €/t

Maïs
- 18/10/2018

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager oct. déc. A (acheteur) 2018
  • 162,75 €/t
  • Fob Creil
  • oct. déc. A (acheteur) 2017
  • 173 €/t

Orge de brasserie
- 18/10/2018

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 230 €/t

Orge de mouture
- 18/10/2018

  • Rendu Rouen
  • oct. déc. A (acheteur) 2018
  • 201 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK