Gouvernance Le redressement de Tereos, une priorité pour les nouveaux élus

Agrodistribution | Publié le mercredi 30 janvier 2019 - 15h42

Les nouveaux élus et les trois présidents des régions Nord, Nord Littoral et Picardie Ouest de Tereos montrent du doigt la gestion de la coopérative dans un communiqué et une motion diffusés le 29 janvier. Ils s’opposent à l’ouverture de son capital et demandent à ce que la priorité soit le redressement du groupe.

Les nouveaux élus des régions Nord, Nord Littoral et Picardie Ouest voudraient que les dirigeants de Tereos suspendent leur projet d’ouverture de capital. © P. MONTIGNY

Les nouveaux élus des régions Nord, Nord Littoral et Picardie Ouest voudraient que les dirigeants de Tereos suspendent leur projet d’ouverture de capital. © P. MONTIGNY

Les trois nouveaux présidents des régions Nord, Picardie Ouest et Nord Littoral, Jérôme Harry, Laurent Courtier et François-Xavier Beaury (ce dernier étant également à la tête de l’association de défense des coopérateurs de Tereos), ont pris la plume pour détailler leurs motivations. « La crise que traverse Tereos a une seule origine, la mauvaise gestion du groupe, indiquent-ils dans un communiqué. La crise de gouvernance n’en est qu’une conséquence. Toutes les actions qui sont menées depuis deux ans n’obéissent qu’à une seule motivation, mettre un coup d’arrêt à cette mauvaise gestion et redresser notre groupe. »

Halte au projet d’ouverture au capital

Selon le communiqué, Tereos a annoncé pour le premier semestre 2018-2019 un déficit de 96 M€, alors que les résultats des groupes allemands Nordzucker et Südzucker sont restés positifs. Les trois élus estiment que leur demande « d’une assemblée générale pour élire la totalité des membres du conseil de surveillance de la coopérative est la seule option possible pour sortir véritablement la coopérative de la crise qu’elle traverse », et pour que « Tereos redevienne une belle coopérative ».

Dans une motion datée du 28 janvier, plus de 70 nouveaux élus des régions Nord, Nord Littoral et Picardie Ouest demandent également « au conseil de surveillance de Tereos de suspendre le projet d’une ouverture du capital de la coopérative (annoncé depuis plusieurs mois, ndlr) et de se concentrer dans l’immédiat sur le redressement de la gestion du groupe dans sa configuration actuelle, avant d’envisager tout nouveau développement ». Une stratégie diamétralement opposée à celle développée par les dirigeants de Tereos.

Blandine Cailliez

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 20/02/2019

  • Rendu Rouen
  • standard fév. mars A (acheteur) 2018
  • 183 €/t
  • Fob Creil
  • standard fév. mars A (acheteur) 2018
  • 173 €/t

Blé dur
- 19/02/2019

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • fév. mai N (nominale) 2018
  • 215 €/t

Maïs
- 20/02/2019

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager fév. mars A (acheteur) 2018
  • 166 €/t
  • Fob Creil
  • fév. mars A (acheteur) 2018
  • 163 €/t

Orge de brasserie
- 20/02/2019

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 175 €/t

Orge de mouture
- 20/02/2019

  • Rendu Rouen
  • fév. mars A (acheteur) 2018
  • 162 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK