Grand-Est  La Cac expérimente la modulation des semis de maïs

Agrodistribution | Publié le jeudi 20 avril 2017 - 13h37

Mots-clés :

,

La Coopérative agricole de céréales (Cac) teste durant cette campagne sur 100 ha la modulation à la parcelle de la densité du semis de maïs. La présentation au champ de cette innovation a eu lieu mercredi 19 avril, à Munchhouse dans le Haut-Rhin.

Florence Brayé et Christian Jenn, du service technique de la Cac, disposent de deux années de résul­tats techniques et économiques qui prouvent que la modulation de la dose de semis a un impact positif pour le portefeuille de l’agriculteur. © CAC

Florence Brayé et Christian Jenn, du service technique de la Cac, disposent de deux années de résul­tats techniques et économiques qui prouvent que la modulation de la dose de semis a un impact positif pour le portefeuille de l’agriculteur. © CAC

Le tracteur Claas qui tracte un semoir Horsch Maestro dans une pièce de 8 hectares, à Munchhouse au sud de Colmar ce mercredi 19 avril, n’a rien de spectaculaire, à première vue. L’originalité se perçoit mieux sur le petit écran tactile placé en cabine. Il affiche une cartographie des différentes zones de sols (plus ou moins caillouteuses, plus ou moins tassées, plus ou moins profondes) de la parcelle établie par le service technique de la Cac.

A Munchhouse, la densité de semis a été modulée entre 92 000 et 102 000 grains/ha. La Cac proposera à terme la technique validée à ses adhérents. © C. REIBEL

A Munchhouse, la densité de semis a été modulée entre 92 000 et 102 000 grains/ha. La Cac proposera à terme la technique validée à ses adhérents. © C. REIBEL

Le chantier démarre. Le positionnement du tracteur dans le champ déclenche immédiatement la modulation de la densité dès qu’il change de zone. La consigne varie ici entre 92 000 et 102 000 grains par hectare. « Nous sommes dans une phase de prototypage en grande parcelle », résume Florence Brayé, du service technique de la Cac.

Un gain économique de 50 à 100 € à l’hectare

Le test 2017 s’appuie sur les résultats chiffrés de deux années d’essais de variation, de la seule densité, réalisés avec deux variétés dans quatre types de sol. « Le gain s’apprécie sous forme d’économie de semences et d’optimisation du rendement. Selon la nature du sol, il y a de 50 à 100 € à gagner à l’hectare. Le bénéfice de la modulation en situation irriguée a été identique à 2 €/ha près en 2015, comme en 2016, alors que ces deux années ont été climatiquement très différentes », indique Christian Jenn, responsable du service technique de la Cac.

Le potentiel économique réel est sans doute encore plus élevé. La modulation doit progressivement intégrer d’autres paramètres comme la fertilisation azotée, l’irrigation, les traitements, la variété. La Cac pense à généraliser cette technique. Elle sera proposée contre paiement à ceux de ses adhérents qui en feront la demande.

Christophe Reibel

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 27/06/2017

  • Rendu Rouen
  • juil. août Flat (prix avec MI) 2016
  • 350 €/t
  • Fob Moselle
  • juil. août A (acheteur) 2016
  • 356 €/t

Tournesol
- 27/06/2017

  • Rendu Saint-Nazaire
  • sept. oct. Flat (prix avec MI) 2017
  • 350 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK