Grand-Est  Lorca mène une étude sur la vie des sols

Agrodistribution | Publié le mercredi 15 février 2017 - 16h07

Mots-clés :

,

,

Lorca a confié à des étudiants de l’Ensaia de Nancy une étude sur l’impact des pratiques sur la qualité biologique des sols. Les premiers résultats ont été présentés le 13 février, au siège de la coopérative mosellane, lors d’une réunion de restitution.

Réunion de restitution de l’étude « Impact des pratiques agricoles sur la qualité biologique des sols » au siège de Lorca, le 13 février. © D. PÉRONNE

Réunion de restitution de l’étude « Impact des pratiques agricoles sur la qualité biologique des sols » au siège de Lorca, le 13 février. © D. PÉRONNE

« Aujourd’hui, carton plein, puisque sur les dix-huit agriculteurs qui ont participé à l’étude, dix-sept sont présents à la réunion. C’est dire si le sujet vous intéresse car vous comme nous, sommes persuadés qu’il s’agit d’un réel vecteur de progrès sur vos exploitations : mieux connaître vos sols, redynamiser leur fonctionnement et au final produire mieux. Car le constat est là : aspects dégradés, rendements qui ne sont plus optimaux, moins bonne valorisation des engrais apportés », soulignait Sophie Xardel, ingénieur Productions végétales chez Lorca, en introduisant la réunion du 13 février, au siège à Lemud en Moselle. Une réunion qui a permis de tirer un premier bilan de l’étude « Impact des pratiques agricoles sur la qualité biologique des sols » menée cet hiver chez dix-huit adhérents.

Six types de conduite

Pour réaliser ce suivi, le service appros de la coopérative a fait appel à six étudiants en spécialité « Protection­ des cultures » de l’Ensaia (Ecole nationale supérieure d’agronomie et des industries alimentaires) de Nancy. L’objectif est de faire un état des lieux de la vie microbienne des sols, à croiser avec six types de conduite : céréalier avec uniquement une fertilisation minérale, céréalier avec apport de matière organique, polyculteur-éleveur, travail cultural simplifié, agriculture de conservation, agriculture biologique.

Des tendances seulement

Les agriculteurs qui participent à l’étude en compagnie des étudiants, des professeurs encadrants et des responsables du service appros de Lorca, commanditaire du projet. © D. PÉRONNE

Les agriculteurs qui participent à l’étude en compagnie des étudiants, des professeurs encadrants et des responsables du service appros de Lorca, commanditaire du projet. © D. PÉRONNE

Lors de la réunion de restitution, chaque agriculteur enquêté s’est vu remette un bilan des échantillons prélevés sur ses parcelles : PH, carbone soluble, taux de MO, rapports C/N, comptage des vers de terre, biomasse microbienne, activité enzymatique. En revanche, en raison du trop faible nombre de parcelles échantillonnées, il est délicat pour les étudiants d’en sortir de véritables statistiques, seulement des tendances. Comme une moindre présence de vers de terre en polyculture-élevage, du fait des apports de fumier et d’un pH plus acide.

La campagne de prélèvements va se poursuivre en mars, en fonction des dates des travaux dans les parcelles. Et Lorca continue à « creuser le sujet » avec notamment la mise en place de groupes « agriculture de conservation ».

Dominique Péronne

Sur le même sujet

Grand-Est Changement à venir à la tête de Lorca Publié le 01 février 2017

Lorraine  Lorca poursuit sa politique d’investissement Publié le 14 décembre 2016

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 18/09/2017

  • Rendu Rouen
  • sept. oct. N (nominale) 2017
  • 358 €/t
  • Fob Moselle
  • oct. déc. N (nominale) 2017
  • 368 €/t

Tournesol
- 18/09/2017

  • Rendu Saint-Nazaire
  • sept. oct. N (nominale) 2017
  • 320 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK