Grand-Est  Vivescia vise 100 % d’exploitations « Agriculture durable » en 2022

Agrodistribution | Publié le jeudi 14 décembre 2017 - 12h15

Les filiales de transformation compensent les mauvais résultats de la coop, a annoncé Vivescia lors de sa réunion d’information annuelle, le 13 décembre. Afin d’augmenter le revenu de ses adhérents, le groupe mise sur l’agriculture durable.

 « L’agriculture durable française est reconnue à l’étranger et Vivescia s’inscrit parfaitement dans un système de production durable », a rappelé son président Christoph Büren, lors de la réunion d’information annuelle du groupe à Châlons-en-Champagne le 13 décembre dernier. © C. URVOY

« L’agriculture durable française est reconnue à l’étranger et Vivescia s’inscrit parfaitement dans un système de production durable », a rappelé son président Christoph Büren, lors de la réunion d’information annuelle du groupe à Châlons-en-Champagne le 13 décembre dernier. © C. URVOY

La récolte catastrophique de 2016 se traduit par une baisse historique de 34 % des quantités collectées (2,45 millions de tonnes) par la coopérative Vivescia. Le chiffre d’affaires recule à 885 millions d’euros (- 20 %) et le résultat net est négatif à - 7,9 M€ (contre 9,8 M€ en 2016). En cause, la mauvaise récolte mais également des éléments exceptionnels liés à la décision d’arrêter les activités de Monfer Cereali en Italie et des provisions constituées pour dépréciation des titres Compas. Les filiales de transformation, notamment Malteurop, Nutrixo et Kalizea qui ont le vent en poupe à l’international, ont compensé ces mauvais résultats. Le chiffre d’affaires du groupe est de 6,7 % seulement (3,363 milliards d’euros) pour un résultat net stable à 21,8 M€.

Plus de stockage à la ferme

La coopérative poursuit son projet Viv’Avenir dont l’objectif est de rendre les exploitations plus compétitives tout en étant plus durables pour permettre aux adhérents de mieux vivre de leur métier. Sur cet exercice, les actions se sont concentrées sur la valorisation des productions pénalisées par des problèmes de qualité, et le développement du stockage à la ferme. Vivescia a en effet engagé une réforme de sa logistique. Objectif : augmenter l’alotement pour mieux répondre aux besoins spécifiques de chaque client, et supprimer le transfert intersilos.

Développement des biosolutions

Côté durabilité, 38 % des exploitations ont réalisé leur diagnostic « Agriculture durable ». L’objectif est d’attein­dre les 100 % en 2022. « Le club Vivescia Agrosol (conservation des sols) a connu une croissance expo­nen­tiel­le sur cet exercice en passant de 96 à 308 membres, souligne Christoph Büren, président du groupe Vivescia. De son côté, ARD, filiale R & D du groupe, est engagée sur plusieurs projets pour mettre au point des biostimulants, biofertilisants (projet Bioferti) et des solutions de biocontrôle sur septoriose et fusariose du blé (projet Cerbio) adaptées au terroir de la coopérative. » Les résultats au champ de ces solutions doivent encore être améliorés. Une société (Line) vient cependant d’être créée pour accompagner la future industrialisation des biointrants.

Chantal Urvoy

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/04/2018

  • Rendu Rouen
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 327 €/t
  • Fob Moselle
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 340 €/t

Tournesol
- 20/04/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 320 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK