Hauts-de-France Les élus de cinq sucreries Tereos démissionnent

Agrodistribution | Publié le vendredi 13 juillet 2018 - 09h40

Pratiquement tous les conseillers de trois régions de la coopérative Tereos représentant cinq sucreries ont adressé lundi 9 juillet, au président du Conseil de surveillance du groupe, leur démission, sans indiquer les raisons de cette décision.

La démission des élus de Tereos s'est produite dans un contexte de prix mondial dégradé pour le sucre. © TEREOS

La démission des élus de Tereos s'est produite dans un contexte de prix mondial dégradé pour le sucre. © TEREOS

L'après-quotas est décidément compliqué à gérer pour les groupes sucriers. Cette fois, c'est chez Tereos que des tensions sont apparues. La quasi-totalité des élus des trois régions représentant les sucreries d'Attin, de Boiry et de Lillers dans le Pas-de-Calais, de Chevrières dans l'Oise, et d'Escaudœuvres dans le Nord viennent de présenter, en bloc, leur démission pour désaccord, au président du Conseil de surveillance du groupe, François Leroux.

Les élus concernés n'ont pas souhaité s'exprimer pour le moment sur les raisons de cette démission. Tereos s'est organisé tout récemment en coopérative unique avec des conseils d'élus par région, puisque la constitution de Tereos SCA ne remonte qu'au 5 mars 2018. Par ailleurs, Tereos a annoncé engager une étude quant à l'ouverture de son capital.

Un appel à candidature de Tereos

Dans un courrier adressé le 13 juillet à l'ensemble de ses coopérateurs, Tereos indique qu'il a pris note de cette démission et qu'il a décidé que les travaux des conseils des régions Nord et Nord Littoral d'un côté, et Picardie Est et Ouest, de l'autre, seraient regroupés jusqu'au renouvellement des postes vacants.

François Leroux invite également les coopérateurs des trois régions concernées qui souhaitent s'investir dans leur coopérative, à faire part de leur candidature auprès du Conseil de surveillance.

Plaintes pour diffamation

Les deux informations n'ont peut-être aucun lien, mais mardi 10 juillet, le quotidien régional Le Courrier Picard fait référence à un communiqué de Tereos diffusé localement, qui annonce une enquête préliminaire ouverte par le procureur de Saint-Quentin (Aisne) à la suite de deux plaintes déposées par Tereos, le 7 décembre 2017 et le 28 mai 2018 pour diffamation.

Selon ce communiqué, le groupe sucrier aurait « fait l'objet depuis plusieurs mois de diffusion d'informations fausses, mensongères et diffamatoires visant à déstabiliser l'entreprise ».

Des tensions aussi dans les autres groupes

Déjà ces dernières semaines, dans un contexte de prix dégradé au niveau mondial pour le sucre, des tensions s'étaient faites sentir dans les autres groupes sucriers. La coopérative Cristal Union a annoncé, au cours de ses assemblées générales, qu'elle renonçait au prix sur lequel elle s'était engagée auprès de ses adhérents, pour le paiement des betteraves en 2018. Le groupe privé Saint Louis Sucre a également proposé un prix pour les betteraves 2017 qui a été vivement contesté par les planteurs.

Blandine Cailliez

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 16/08/2018

  • Rendu Rouen
  • standard août sept. A (acheteur) 2018
  • 208 €/t
  • Fob Creil
  • standard août déc. A (acheteur) 2018
  • 200 €/t

Blé dur
- 14/08/2018

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • août sept. N (nominale) 2018
  • 235 €/t

Maïs
- 14/08/2018

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager août sept. A (acheteur) 2017
  • 179 €/t
  • Fob Creil
  • août sept. A (acheteur) 2017
  • 175 €/t

Orge de brasserie
- 16/08/2018

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 247 €/t

Orge de mouture
- 16/08/2018

  • Rendu Rouen
  • août sept. A (acheteur) 2018
  • 207 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK