Lait : Sodiaal a racheté la « tour Synutra » - Actualités - Agrodistribution - Coopératives et négoces

Lait  Sodiaal a racheté la « tour Synutra »

Agrodistribution | Publié le mercredi 13 mars 2019 - 15h57

Mots-clés :

,

,

La laiterie coopérative a confirmé avoir repris en main depuis le 12 mars la tour de séchage de son site de Carhaix (Finistère), jusque-là détenue par son client Synutra-France. Décryptage.

La première coopérative laitière française a racheté la partie production, réception et laboratoire du site de Carhaix, tandis que Synutra conserve l’activité de conditionnement.

La première coopérative laitière française a racheté la partie production, réception et laboratoire du site de Carhaix, tandis que Synutra conserve l’activité de conditionnement.

Après de nombreux mois de négociations qui ont certainement concerné la prise en compte des créances dans le prix de session du site, la coopérative Sodiaal a annoncé le 12 mars avoir repris en sa possession le même jour la tour de séchage de lait infantile de son site de Carhaix, détenue jusqu’ici par son client Synutra-France.

Les contours de la cession sont assez conformes aux annonces qui avaient été faites en novembre dernier, lors de l’entrée en négociation des deux parties. Sodiaal rachète en effet la tour de séchage, le laboratoire, la partie réception des ingrédients et reprend les 180 salariés de ce périmètre. Synutra-France conserve en revanche la partie mélange et conditionnement qui emploie 150 salariés. Le site, édifié de 2012 à 2016, avait mobilisé au total 170 M€ d’investissement.

Défaillance dès la mise en route de son client chinois

La laiterie Sodiaal, qui était engagée par un contrat à long terme de livraison de lait à Synutra-France sur le site de Carhaix, avait dû faire face presque dès la mise en route du site à des défaillances de son client. Les créances accumulées qui s’élevaient à plusieurs dizaines de millions d’euros s’expliquent par des difficultés de commercialisation des produits en Chine.

Face à ces défaillances et sans perspective d’amélioration, Sodiaal ainsi que la coopérative les Maîtres laitiers du Cotentin (MLC), également engagée avec le distributeur, n’ont eu d’autre choix que de réagir pour organiser la sortie de crise. Néanmoins, le niveau de capitalisation de la holding chinoise (Synutra-International­), estimé à 1 milliard de dollars, laisse penser que la filiale Synutra-France pourrait avoir les moyens de rebondir, surtout si une éclaircie commerciale venait à se profiler. D'autant que Sodiaal, contrairement à MLC, n’a pas totalement rompu ses liens avec Synutra.

Une bonne nouvelle pour les 20 000 adhérents

Pour Sodiaal, l’accord trouvé n’est pas forcément un pis-aller. Il permet à la laiterie de développer ses capa­ci­tés de production et aussi d’en assurer le rajeunissement. « Cette acquisition est une très bonne nouvelle pour les 20 000 adhérents de la coopérative : les capacités de production de l’usine de Carhaix vont nous permettre de gagner plusieurs années sur notre plan de développement dans un marché mondial du lait infantile très dynamique », constate Damien Lacombe, président de la coopérative. La laiterie annonce également bénéficier d’opportunités commerciales, notamment vers la Chine, via sa filiale Nutribio.

Alexis Dufumier

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 21/03/2019

  • Rendu Rouen
  • standard mars juin A (acheteur) 2018
  • 183 €/t
  • Fob Creil
  • standard mars juin A (acheteur) 2018
  • 170 €/t

Blé dur
- 19/03/2019

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • mars juin N (nominale) 2018
  • 208 €/t

Maïs
- 21/03/2019

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager mars juin A (acheteur) 2018
  • 158 €/t
  • Fob Creil
  • mars juin A (acheteur) 2018
  • 159 €/t

Orge de brasserie
- 20/03/2019

  • Fob Creil
  • juil. août Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 173 €/t

Orge de mouture
- 21/03/2019

  • Rendu Rouen
  • mars mai A (acheteur) 2018
  • 165 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK