Lot-et-Garonne  Agribio Union inaugure un nouveau silo bio

Agrodistribution | Publié le mardi 19 juin 2018 - 09h46

Agribio Union, union de six coopératives du Sud-Ouest, a inauguré le 15 juin à Monbahus, un silo de 11 200 tonnes, exclusivement dédié aux productions bio.

Au vu des conversions de ces dernières années chez les agriculteurs, les trente cellules du nouveau silo bio inauguré le 15 juin, seront pleines dès l’été prochain. © AGRIBIO UNION

Au vu des conversions de ces dernières années chez les agriculteurs, les trente cellules du nouveau silo bio inauguré le 15 juin, seront pleines dès l’été prochain. © AGRIBIO UNION

Construit sur la commune de Monbahus, en Lot-et-Garonne, le nouveau silo d’Agribio Union (1) possède une capacité de 11 200 t équivalent blé. Il dispose de trente cellules qui permettront de stocker, dès la premiè­re année, vingt cultures différentes, ainsi que d’un séchoir avec récupération d’énergie et de deux circuits de nettoyage. Il sera approvisionné par les 200 producteurs bio du département. Agribio Union a calculé que 12 400 km de transport seront économisés grâce au nouvel outil.

Trente cellules pour vingt cultures différentes

« Ce silo sera fonctionnel début juillet, pour les premières collectes de blé et d’orge, précise Olivier Ladeveze­, président d’Agribio Union. Son activité sera destinée pour 60 % à l’alimentation humaine, qui est véritablement le cœur de métier des six coops réunies, et pour 40 % à l’alimentation animale. Le site a été choisi pour pouvoir livrer facilement nos clients du nord-ouest de la France en céréales bio pour l’élevage. Quant aux productions dédiées à l’alimentation humaine, elles partiront majoritairement vers nos filiales agroalimentaires pour être transformées. »

Un investissement de 5,3 millions d’euros

L’investissement dans cet imposant silo, équipé d’outils de pointe pour répondre aux exigences qualité des filières alimentaires, est de 5,3 M€. Une subvention de 1,2 M€ a été allouée par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine­ et le fonds européen Feder. Les coops associées ont apporté 1,8 M€ en recapitalisation et un emprunt de 2,3 M€ a été souscrit auprès des banques.

Des rénovations en vue

« En 2017, Agribio Union a totalisé 65 000 t de collecte, mais les volumes devraient être en baisse cette année, après les intempéries à répétition, poursuit Olivier Ladeveze. Notre plan de développement à 2022 vise 125 000 t. Nous aurons alors doublé nos volumes de production. » Quant à savoir comment ces derniers seront stockés, rien n’est encore décidé.

« Si le bio augmente grâce aux conversions, le conventionnel va proportionnellement diminuer et laisser de la place dans les silos existants. Nous commencerons par recon­di­tion­ner ces outils pour accueillir le bio, avant d’en construire de nouveaux, car il s’agit de très lourds investissements », ajoute le président.

Chaque coop accompagne ses adhérents

Chaque coop associée gérera et accompagnera la conversion de ses adhérents, tandis qu’Agribio Union se concentrera sur la collecte et la commercialisation du grain. De nouveaux accords ont par exemple été passés avec une minoterie et le groupe Carrefour, pour le blé bio utilisé par l’enseigne pour sa « boule de pain bio ».

A ce jour, parmi les coops membres de l’union, Maïsadour a annoncé vouloir augmenter de 30 % par an ses surfaces en cultures bio pour atteindre plus de 15 000 ha d’ici cinq ans. Arterris, qui collecte 15 000 t de céréales bio, prévoit également de doubler son activité d’ici à 2022, avec plus de 330 producteurs engagés dans la filière dès 2018.

(1) Agribio Union, dont le siège est à Salvagnac (Tarn), regroupe six coopératives : Acteo (Vivadour), Alcor (Terres du Sud), Alliance occitane (Arterris), Coop Agribio, Euralis et Maïsadour.

Florence jacquemoud

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/11/2018

  • Rendu Rouen
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 366 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 374 €/t

Tournesol
- 20/11/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • nov. mars N (nominale) 2018
  • 305 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK