Normandie : Isigny met 150 millions sur la table et un labo - Actualités - Agrodistribution - Coopératives et négoces

Normandie Isigny met 150 millions sur la table et un labo

Agrodistribution | Publié le mardi 05 mars 2019 - 09h56

La « petite » coopérative laitière a le vent en poupe grâce à son positionnement stratégique sur les laits infantiles. Elle a annoncé le 1er mars une enveloppe de 150 M€ d’investissements d’ici 2021, lors de l’inauguration de son laboratoire dédié au lait infantile.

La laiterie a investi 7 M€ dans un nouveau laboratoire inauguré le 1er mars en présence de Vianney de Challus, président de la CCI de Normandie (à g.), Fei Luo, directeur général de H&H Biostime, Daniel Delahaye, DG d’Isigny Ste-Mère, Vincent Ferrier, le sous-préfet de Bayeux, et Arnaud Fossey, président de la coopérative. © A. DUFUMIER

La laiterie a investi 7 M€ dans un nouveau laboratoire inauguré le 1er mars en présence de Vianney de Challus, président de la CCI de Normandie (à g.), Fei Luo, directeur général de H&H Biostime, Daniel Delahaye, DG d’Isigny Ste-Mère, Vincent Ferrier, le sous-préfet de Bayeux, et Arnaud Fossey, président de la coopérative. © A. DUFUMIER

« Nous sommes prêts et la dernière barrière administrative vient d’être levée. Plus rien ne s’oppose aujour­d’hui au démarrage des travaux au cours du mois de mars comme nous l’avions planifié », s’est félicité Arnaud Fossey, le président de la coopérative Isigny Ste-Mère, le 1er mars, au lendemain de la signature de l’arrêté préfectoral autorisant le démarrage des travaux. Il s’exprimait lors de l’inauguration du nouveau laboratoire de la coopérative dédié au lait infantile à propos de l’édification prochaine par la laiterie, d’une cinquième tour de séchage pour la production de lait infantile.

La plus grosse tour d’ici 18 mois

Cette tour d’une capacité de 25 000 t et qui entrerait en service d’ici dix-huit mois environ, serait la plus grosse de toutes pour l’entreprise dont les capacités de 50 000 t sont aujourd’hui saturées. Elle serait financée par la coopérative elle-même dans le cadre d’un plan d’investissement ambitieux dont le montant dévoilé également le 1er mars atteint 150 M€ d’ici 2021.

« Nous mesurons que c’est une enveloppe considérable au regard de la taille de notre entreprise », a concédé le président de la laiterie, dont le chiffre d’affaires du dernier exercice avait atteint 373 M€ avec une rentabilité nette de 5 %. Notons que pour ses deux dernières tours de séchage inaugurées en 2015, la laiterie avait intégré un investisseur associé non coopérateur au travers du groupe chinois H&H (Biostime), ce qui ne sera pas le cas pour ce nouveau projet.

« Ne pas laisser s’envoler les marchés »

Après quelques difficultés essuyées lors de la montée en charge des dernières tours de séchage, la laiterie a su depuis lors saturer ses outils fabrication de poudre infantile. La bonne valorisation de ces dernières et le niveau de valorisation élevé des matières grasses assurent à la laiterie un confort financier qui lui permet de renouer avec sa stratégie d’investissement. Concernant l’édification de nouvelles capacités de séchage, Isigny veut aller le plus vite possible « pour ne pas laisser s’envoler les marchés qui se présentent à elle actuellement ».

Son client et partenaire H&H a commandé 24 000 t de poudre de lait infantile à la coopérative pour 2019, soit près de la moitié des capacités de l’industriel. Pour accompagner la croissance dans ce secteur sensible, la laiterie vient également de se doter d’un nouveau laboratoire interne entièrement dédié aux laits infantiles et qui embauche déjà 70 techniciens, ingénieurs et doctorants.

Alexis Dufumier

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 21/03/2019

  • Rendu Rouen
  • standard mars juin A (acheteur) 2018
  • 183 €/t
  • Fob Creil
  • standard mars juin A (acheteur) 2018
  • 170 €/t

Blé dur
- 19/03/2019

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • mars juin N (nominale) 2018
  • 208 €/t

Maïs
- 21/03/2019

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager mars juin A (acheteur) 2018
  • 158 €/t
  • Fob Creil
  • mars juin A (acheteur) 2018
  • 159 €/t

Orge de brasserie
- 20/03/2019

  • Fob Creil
  • juil. août Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 173 €/t

Orge de mouture
- 21/03/2019

  • Rendu Rouen
  • mars mai A (acheteur) 2018
  • 165 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK