Nouvelle Aquitaine  Maïsadour lance sa nouvelle feuille de route 2026

Agrodistribution | Publié le mercredi 06 décembre 2017 - 18h06

Maïsadour a tenu son assemblée générale, le 5 décembre, à Mont-de-Marsan (Landes). Malgré un recul de près de 9 % de son chiffre d’affaires, son résultat net est à nouveau positif, grâce à un important plan de redressement, qui se poursuit aujourd’hui par un projet stratégique sur neuf ans.

Malgré un exercice 2016-2017 compliqué pour les adhérents, comme pour la coop, Michel Prugue­, président de Maïsadour, reste confiant dans la reprise des activités et le redressement des comptes.

Malgré un exercice 2016-2017 compliqué pour les adhérents, comme pour la coop, Michel Prugue­, président de Maïsadour, reste confiant dans la reprise des activités et le redressement des comptes.

C’est un exercice très difficile qui s’est clos en juin dernier pour Maïsadour, cumulant une récolte 2016 de céréales « dramatiquement basse » et une deuxième vague d’influenza aviaire qui a fortement affecté les activités canards gras et volailles. « Ça a été compliqué pour nos adhérents, comme pour la coopérative, reconnaît Michel Prugue, le président. Heureusement, nous avons enregistré une bonne récolte de maïs en 2017. C’est même une année record en volume pour les surfaces non irriguées. Dommage que les prix ne soient pas au rendez-vous. »

Un important plan de redressement

« Le contexte 2016-2017 étant compliqué, nous avons tout de suite mis en place un plan de redressement qui a rassuré nos partenaires financiers, qui nous ont gardé toute leur confiance, précise Philippe Carré, directeur général du groupe depuis février dernier. Nous avons revendu nos activités au Canada qui engendraient de fortes pertes, redressé notre activité saumon et mis en place un grand plan de biosécurité contre l’influenza aviaire. Nous nous sommes aussi recentrés sur les produits du canard gras réalisant les plus fortes marges. Enfin, nous avons cédé des actifs dormants comme des usines désaffectées et des entrepôts non utilisés. »

Un résultat net positif

« Au final, nous enregistrons un EBE en hausse de 10 %, à 39,3 millions d’euros, malgré des pertes de 20 millions d’euros en 2016 lors de la première influenza aviaire et de 30 millions d’euros en 2017, lors de la seconde, poursuit le direc­teur général. Malgré un recul de notre chiffre d’affaires de 8,8 %, à 1,336 milliard d’euros, nous enregistrons un résultat net positif de 4,8 millions d’euros, ce qui n’était pas arrivé depuis trois ans. Nous sommes encore en convalescence, mais nous souhaitons que ce redressement soit durable. Nous devons remuscler nos résultats économiques. »

Un plan stratégique en quatre axes

Afin de relever les défis de l’adaptation des pratiques des agriculteurs aux nouvelles attentes, notamment environnementales, et de l’adaptation aux demandes des consommateurs, qui changent très rapidement, Maïsadour a écrit une nouvelle feuille de route, Maïsadour 2026, qui porte sur quatre piliers : l’adhérent, le consommateur, l’organisation au sein de groupe et le développement des activités à l’international.

Un portail numérique, accessible à tous ses adhérents, permet d’ores et déjà de suivre en direct toutes les acti­vi­tés de la coop, l’idée étant de « réduire l’écart type entre agriculteurs et de ne laisser personne sur le bord de la route ». De nouvelles productions valorisantes sous contrat seront proposées, comme les semen­ces de luzerne, de légumineuses ou de fourragères, ou encore, la patate douce, les fruits rouges ou les noiset­tes, mais toujours sur commande d’un client.

S’adapter au monde qui change

La communication sera renforcée à destination des consommateurs, notamment sur l’élevage, et les nouvel­les technologies seront développées, à l’image du nouveau site internet de Comtesse du Barry, accessible depuis­ tous supports, y compris depuis l’étranger. Enfin, l’exportation sera développée comme les ventes de foie gras au Japon, à nouveau autorisées, ou en Espagne où l’on en mange toute l’année. « Le projet est de s’adapter et d’accélérer, car le monde change beaucoup plus vite qu’avant », concluent les deux dirigeants.

Florence Jacquemoud

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 12/12/2017

  • Rendu Rouen
  • standard janv. mars N (nominale) 2017
  • 153 €/t
  • Fob Creil
  • janv. juin N (nominale) 2017
  • 144 €/t

Blé dur
- 12/12/2017

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • déc. A (acheteur) 2017
  • 205 €/t

Maïs
- 12/12/2017

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager janv. mars A (acheteur) 2017
  • 148 €/t
  • Fob Creil
  • fourrager déc. mars N (nominale) 2017
  • 150 €/t

Orge de brasserie
- 12/12/2017

  • Fob Creil
  • Explorer, 11,5 % maxi 2017
  • 197,5 €/t

Orge de mouture
- 12/12/2017

  • Rendu Rouen
  • déc. mars N (nominale) 2017
  • 145 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK