Picardie Agora épaule les agriculteurs

Agrodistribution | Publié le mercredi 03 août 2016 - 11h45

Mots-clés :

,

Pour aider ses adhérents à faire face aux difficultés de l'année 2016, la coopérative de l'Oise a décidé d'apports de trésorerie exceptionnels et d'un plan de réduction drastique de ses charges.

Thierry Dupont, président d’Agora : « Les adhérents doivent pouvoir « tirer parti » des fonds propres de la coopérative et de sa capacité financière disponible pour leur permettre de passer le cap ».

Thierry Dupont, président d’Agora : « Les adhérents doivent pouvoir « tirer parti » des fonds propres de la coopérative et de sa capacité financière disponible pour leur permettre de passer le cap ».

Le département de l'Oise n'échappe pas aux rendements catastrophiques en céréales. Pour aider les agriculteurs à faire face, sur le plan financier, à cette année très difficile, les administrateurs de la coopérative Agora, réunis en conseil d'administration le 25 juillet dernier, ont décidé de mesures exceptionnelles en faveur des agriculteurs.

« Nous avons détaillé ce plan dans un courrier que nous avons adressé la semaine dernière à chacun des adhérents », explique Jean-Xavier Mullie, directeur général d'Agora. La première mesure est une avance de trésorerie aux agriculteurs, sur les bases de 85 €/tonne pour l'orge, 105 €/t pour le blé, 280 €/t pour le colza et 150 €/t pour les pois.

Reports d'échéances sur trois ans

« La priorité sera ensuite de soutenir au plus vite, les trésoreries de nos adhérents qui sont confrontés au risque de ne pas pouvoir assurer, au minimum, les mises en culture de la prochaine campagne, précise Thierry Dupont, président de la coopérative picarde. Devant cette situation exceptionnelle et profitant des fonds propres d'Agora et de sa capacité financière, nous avons demandé à la direction, pour début août, des propositions qui visent trois choses, reporter sur trois ans, voire plus, le solde des paiements des appros de la campagne 2015-2016 ; reporter l'échéance de tous les appros 2016-2017, à fin août 2017 ; enfin soutenir plus particulièrement les jeunes agriculteurs ».

Réduire les charges de la coopérative

Le conseil d'administration a également décidé de réduire drastiquement toutes les charges de la coopérative. « Face à cette situation, l'heure n'est plus à la consolidation du haut du bilan d'Agora, indique son président. Les adhérents doivent pouvoir « tirer parti » des fonds propres de la coopérative et de sa capacité financière disponible, pour leur permettre de passer le cap de cette vraie épreuve ! », ajoute Thierry Dupont.

Les responsables d'Agora ont d'ores-et-déjà prévu d'organiser des réunions dans chaque région, en septembre, avec deux objectifs, comprendre les raisons de ces très mauvais rendements et expliquer aux adhérents le détail de ce plan d'accompagnement.

Des prévisions revues à la baisse

Les rendements en escourgeon ont atteint dans l'Oise entre 55 et 60 q/ha avec des PS de 53 à 55. Les résultats des premières surfaces de blé récoltées sont en-dessous de ce que les agriculteurs picards pouvaient imaginer, souvent aux alentours de 50 q/ha, mais avec des parcelles qui sont descendues jusqu'à 30 q/ha dans des exploitations qui avaient connu des rendements de 110 q/ha l'an dernier.

Les agriculteurs espèrent que les récoltes suivantes et les variétés plus tardives tireront un peu mieux leur épingle du jeu, sans s'attendre pour autant à des résultats très élevés. Après avoir revu à la baisse à la mi-juin, à 70 q/ha, ses prévisions moyennes de rendement, Agora est revenue à 57 q/ha ces derniers jours, sachant que ce ne sont que des hypothèses, le résultat définitif restant une grande inconnue. Une chose est sûre, le conseil d'administration d'Agora a réagi très vite, alors que la récolte du blé démarrait à peine, et il a opté pour des mesures à la portée très significative.

Blandine Cailliez

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 13/12/2018

  • Rendu Rouen
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 369 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars N (nominale) 2018
  • 372,5 €/t

Tournesol
- 14/12/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • déc. mars N (nominale) 2018
  • 305 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK