Première transformation De beaux profits à l’international pour Vivescia Industries

Agrodistribution | Publié le lundi 13 novembre 2017 - 16h52

Lors de son assemblée générale le 9 novembre à Châlons-en-Champagne, Vivescia Industries a, comme l’an dernier, rassuré ses actionnaires sur sa stratégie grâce à de bons résultats tirés par l’international.

 « Capter une petite partie de la croissance mondiale via Vivescia Industries est une réponse aux difficultés structurelles que connaissent nos agriculteurs adhérents », souligne Nicolas Demoury, président du conseil de surveillance. © C. URVOY

« Capter une petite partie de la croissance mondiale via Vivescia Industries est une réponse aux difficultés structurelles que connaissent nos agriculteurs adhérents », souligne Nicolas Demoury, président du conseil de surveillance. © C. URVOY

Avec une valeur de l’action arrêtée à 37,95 €, en hausse de 17,5 % par rapport à octobre 2016, les quinze coopératives actionnaires de Vivescia Industries ainsi que les 5 500 actionnaires individuels ont de quoi être rassurés. La stratégie engagée en 2015 est pertinente. Le groupe industriel œuvre en effet au renforcement de ses positions sur trois grands marchés (les ingrédients de panification, de brasserie-distillerie et les produits­ de BVP-traiteur) et mise sur les produits à forte valeur ajoutée et sur les marchés en forte croissance à l’international comme l’Asie (beaucoup plus rentable que les investissements en France). « Nous limiter à nos régions d’origine nous aurait confinés dans des marchés matures avec peu ou pas de croissance », estime Christophe Büren, président du Sicom et du groupe.

Dividendes et valeur de l’action intéressants

Vivescia Industries termine l’exercice 2016-2017 avec un chiffre d’affaires stable à 2,275 milliards d’euros (dont 38 % en malterie, 29 % en BVP, 19 % en meunerie), un Ebidta de 171 M€ (169 M€ en 2016) provenant à 90 % de Malteurop et Nutrixo et un résultat net de 28 M€ (contre 19 M€ l’an passé). Un dividende de 0,65 € (+ 50 % par rapport à 2016) sera reversé aux actionnaires. « La valeur ajoutée créée par Vivescia Industries aux quatre coins du monde revient en grande partie à la région Grand-Est », rappelle Alain Le Floc’h, DG du groupe.

L’Asie toujours en ligne de mire

Avec 111 M€, l’investissement est resté soutenu et va se poursuivre avec de nombreux projets en cours. Après une stagnation des volumes de vente de malt ces cinq dernières années, Malteurop compte sur un marché­ qui devrait progresser de 6 % dans les cinq ans à venir, grâce au développement des bières artisanales (Amérique du Nord notamment) et du marché chinois. Le pourcentage de malt dans les bières consommées sur ces marchés étant plus élevé que celles des marchés classiques. Le malteur mise également sur l’inno­va­tion pour s’adapter aux besoins de ses clients, se développer dans d’autres régions du monde (Amérique­ du Sud, Afrique), et poursuivre sa percée en Asie-Pacifique où les ventes devraient augmenter de 50 % grâce à l’extension de son usine australienne (80 000 t à 200 000 t). Objectif de Malteurop à trois ans : 50 % du CA réalisé hors UE (contre 31 % aujourd’hui) pour obtenir une marge plus importante qu’en France.

NutriXo mise aussi sur une croissance géographique avec l’Italie, l’Allemagne mais également l’Asie (Thaïlande et Chine actuellement, et demain le Vietnam, l’Indonésie, l’Inde), marché en plein développement, où la filiale veut être leader. Pour cela, elle doit accélérer son développement afin de suivre le rythme de celui de ses grands clients comme Starbucks. NutriXo poursuit l’extension de son réseau de distribution (Délifrance) à l’étranger (Pays-Bas, Italie, Dubaï, Dehli, Hong-Kong, Japon, Shangaï, Pékin…) pour ne pas dépendre de la GMS. « C’est plus appauvrissant qu’autre chose », estime Frédéric Duverger, DG de NutriXo­.

Chantal Urvoy

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 17/11/2017

  • Rendu Rouen
  • nov. déc. Flat (prix avec MI) 2017
  • 369,5 €/t
  • Fob Moselle
  • janv. mars A (acheteur) 2017
  • 378,5 €/t

Tournesol
- 17/11/2017

  • Rendu Saint-Nazaire
  • janv. avril A (acheteur) 2017
  • 320 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK