Semences  Le Gnis réunit la distribution agricole

Agrodistribution | Publié le lundi 14 avril 2014 - 15h44

Plus de 150 participants, en majorité des coops et négoces, ont assisté à la réunion nationale du Gnis autour de l'innovation et de la communication en semences.

De gauche à droite : Pascal Le Guern, animateur, Katell Maugan (Caussade semences), Gérald Bronner (Université Paris Diderot), Jean-Luc Pujol (Inra), Jean-Pierre Beaudoin (Burson-Marsteller) et Thierry Berger (Soufflet).

De gauche à droite : Pascal Le Guern, animateur, Katell Maugan (Caussade semences), Gérald Bronner (Université Paris Diderot), Jean-Luc Pujol (Inra), Jean-Pierre Beaudoin (Burson-Marsteller) et Thierry Berger (Soufflet).

Trois tables rondes ont accueilli les 150 participants de la journée nationale de la distribution agricole organisée par le Groupement national interprofessionnel des semences et plants (Gnis), à Paris, le 10 avril dernier. Le thème : soutenons vos ambitions.

Cette journée a permis de remettre un coup de projecteur sur l’enjeu que représentent les semences et le progrès génétique pour accéder aux marchés, notamment celui de la protéine en blé tendre. Rien de très nouveau, certes, mais des messages relayés par plusieurs acteurs des filières agricoles comme Philippe Pinta, président de l’AGPB, Gérard Tubéry, président de la Fop, Jean-François Loiseau, président d’Axéréal, François Gatel, directeur de France export céréales ou encore Thierry Berger, directeur marketing et communication du groupe Soufflet.

Soutenir les objectifs de la distribution

À travers cette journée, l’interprofession a souhaité faire comprendre aux coopératives et négoces que la filière semences peut les aider à réaliser leurs objectifs que ce soit par la mise en place de lois et d’accords pour soutenir la création variétale ou par l’amélioration de la communication autour de la filière. C’est ainsi qu’un sociologue, un chercheur et un conseiller stratégique sont venus joindre leurs voix à celles des opérateurs lors de la dernière table ronde sur la perception du secteur semences par les médias.

L’effet boule de neige

Représentant la distribution agricole à cette table ronde, Thierry Berger reconnaît que « nos ambitions sont de construire une filière agricole compétitive. Notre périmètre de communication s’en tient à cet univers en amont, vers les agriculteurs, et en aval, vers les clients à travers des cahiers des charges comme le blé Lu’Harmony. Celui des interprofessions est sans doute plus large ».

Toutefois, il estime pertinent de passer d’une approche verticale à une approche horizontale dans la production agricole afin de créer un pôle commun pour communiquer vers le grand public. Une communication qui est à dynamiser par le phénomène « boule de neige », selon Katell Maugan, de Caussade semences, « en étant prêts à répondre aux questions du grand public et en mobilisant les jeunes autour de la semence et de ses métiers ».

Une ambition au service de la collectivité

« Tout le monde veut parler au grand public mais, pour cela, il s’agit d’avoir un objectif partageable et qui existe dans la tête de l’opinion publique. Comme le biscuit Harmony : on mange de l’harmonie », explique avec pertinence Jean-Pierre Beaudoin, conseiller stratégique de Burson-Marsteller. Et comme il le remarque justement, « aujourd’hui, ce n’est plus le contenu qui se vend, mais l’attention du public ». Une attention à capter dans un univers où il y a pléthore d’informations. D’où cet impératif de communiquer autour d’un objectif au service de la collectivité. « Si vous vous en tenez à dire : "La COV est importante pour notre profession", c'est mort pour l’opinion publique. »

Hélène Laurandel

Sur le même sujet

Semences Les performances de Centre Sem à l'honneur Publié le 05 février 2014

Semences maïs Razès Hybrides fête ses vingt ans Publié le 20 novembre 2013

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 17/09/2014

  • Rendu Rouen
  • 2014 220 s mini, 11% prot. mini A (acheteur) déc. sept.
  • 160 €/t
  • Fob Creil
  • 2014 A (acheteur) déc. fourrager sept.
  • 128 €/t

Blé dur
- 17/09/2014

  • Rendu Port La Nouvelle
  • 2014 A (acheteur) déc. oct.
  • 332,5 €/t

Maïs
- 17/09/2014

  • Rendu Bordeaux
  • 2014 A (acheteur) déc. fourrager oct.
  • 132 €/t
  • Fob Creil
  • 2014 A (acheteur) déc. fourrager oct.
  • 127 €/t

Orge de brasserie
- 17/09/2014

  • Fob Creil
  • 2014 mars oct. Sebastian, 11,5 % maxi.
  • 175 €/t
  • 177 €/t

Orge de mouture
- 17/09/2014

  • Rendu Rouen
  • 2014 A (acheteur) déc. PS 62-63 sept.
  • 143 €/t

Hausse du maïs

Le prix du maïs a progressé, mercredi sur Euronext. A l'approche de la clôture, le contrat novembre 2014 valait 140,25 €/t (+ 1,25 €/t), le blé... Lire
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK