Spanghero Laurent Spanghero remporte la mise

Agrodistribution | Publié le lundi 08 juillet 2013 - 13h42

Le tribunal de commerce de Carcassonne a retenu l'offre de Laurent Spanghero et de ses associés pour la reprise de l'entreprise de Castelnaudary (Aude) qu'il avait créée en 1970.

Frédéric Smith (fondateur d'Investeam), l’avocat de Laurent Spanghero, Christophe Lèguevaques, et Laurent Spanghero devant les salariés de l’entreprise le 5 juillet.

Frédéric Smith (fondateur d'Investeam), l’avocat de Laurent Spanghero, Christophe Lèguevaques, et Laurent Spanghero devant les salariés de l’entreprise le 5 juillet.

L’offre de reprise portée par les salariés de l’entreprise Spanghero, associés à Delpeyrat (plats cuisinés) et Deveille (travail de la viande), ayant été rejetée par le tribunal de commerce de Carcassonne, le 2 juillet, c’est finalement celle de Laurent Spanghero, créateur de l’entreprise en 1970, qui a été retenue trois jours plus tard. « Une première étape est franchie, se félicite le chef d’entreprise. Il fallait surtout éviter que l’entreprise soit liquidée. Mais tout reste à faire, car les clients sont partis. »

Cent salariés sauvés

Associé à Jacques Blanc, gérant de la société immobilière Investimo, et à l’opérateur financier Investeam, le repreneur apporte 5,5 M€. « C’est trois fois le besoin en fonds de roulement de l’entreprise, précise dans un communiqué Didier Jug, directeur général d’Investeam. Cela permet aujourd’hui de sauver cent salariés. Ce n’est pas satisfaisant pour tous les autres, mais c’est un début prometteur. »

Jérôme Lagarde, délégué syndical FO et secrétaire du CE, est pourtant déçu. « Je ne comprends pas la décision du tribunal de commerce, reconnait-il. Laurent Spanghero n’a pas de client et n’a pas de projet précis pour l’entreprise. Nous ne savons même pas quel statut elle aura, ni combien seront payés les salariés qui resteront. »

« J’ai gardé des contacts avec des enseignes, rassure Laurent Spanghero, Maintenant qu’elles savent que l’activité reprend, nous allons retrouver un courant d’affaires. Nous gardons donc les activités de plats cuisinés et de travail de la viande, mais pas celle de négoce de viande. Je n’ai jamais fait de négoce, je ne vais pas commencer aujourd’hui. »

L’entreprise pourrait être rebaptisée « Les Saveurs Occitanes », à moins que ce nom devienne uniquement une marque de produit. La nouvelle équipe veut « reconstruire un outil pérenne et proposer des produits de grande qualité ». Elle a pour cela établi récemment un partenariat avec le chef restaurateur trois étoiles Gilles Goujon.

Florence Jacquemoud

Dernières actualités

Phytos  Le casse-tête de la RPD en 2019 Publié le 23 janvier 2019

Plats surgelés  La Cavac avale Atlantique Alimentaire Publié le 23 janvier 2019

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 22/01/2019

  • Rendu Rouen
  • standard janv. mars A (acheteur) 2018
  • 199 €/t
  • Fob Creil
  • standard janv. mars A (acheteur) 2018
  • 190 €/t

Blé dur
- 22/01/2019

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • janv. N (nominale) 2018
  • 215 €/t

Maïs
- 22/01/2019

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager janv. fév. A (acheteur) 2018
  • 176 €/t
  • Fob Creil
  • janv. mars A (acheteur) 2018
  • 170 €/t

Orge de brasserie
- 22/01/2019

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 203 €/t

Orge de mouture
- 22/01/2019

  • Rendu Rouen
  • janv. mars A (acheteur) 2018
  • 187 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK