Sucre Cristal Union développe un réseau commercial en Europe

Agrodistribution | Publié le vendredi 17 mars 2017 - 15h30

Le 16 mars, lors d’un déplacement organisé en Italie, Cristal Union a fait savoir que la coopérative sucrière est en train de se doter d’un réseau de distribution dans les pays déficitaires en Europe, mais aussi autour du bassin méditerranéen, ceci afin d’écouler sa production française de sucre qui fait un bond de 30 % en deux ans.

« Pour écouler notre production de sucre, nous sommes déjà présents en Italie, Croatie, Grèce et Pologne. Nous sommes intéressés par le rachat de deux sucreries en Serbie et nous examinons de près ce qui se passe au Portugal », informe Alain Commissaire, directeur général de Cristal Union.

« Pour écouler notre production de sucre, nous sommes déjà présents en Italie, Croatie, Grèce et Pologne. Nous sommes intéressés par le rachat de deux sucreries en Serbie et nous examinons de près ce qui se passe au Portugal », informe Alain Commissaire, directeur général de Cristal Union.

« Avec l’arrêt des quotas, nos surfaces implantées en betteraves en France vont augmenter de près de 25 % cette année et de 31 % en deux ans, a annoncé Alain Commissaire, directeur général de Cristal Union, le 16 mars dernier, lors d’un déplacement avec des journalistes, en Italie, sur le site de la raffinerie de Brindisi. Les ensemencements vont ainsi atteindre en 2017, 177 000 ha, et sont le résultat d’une augmentation des surfaces sous contrat chez les adhérents de la coopérative, mais aussi chez de nouveaux agriculteurs.

Vers l’acquisition de nouvelles sucreries

Pour écouler cette production supplémentaire, le groupe sucrier est en train de se doter d’un réseau de distribution solide en Europe. « Après avoir passé des accords commerciaux en Grèce et en Pologne, nous avons investi à 50-50 dans la raffinerie de Brindisi dans le sud de l’Italie aux côtés d’American Sugar Refining, et finalisé, il y a quelques mois, le rachat de la marque Eridania dans le nord de l’Italie, indique-t-il. Nous avons également pris une participation minoritaire en Croatie dans le groupe Viro. »

La coopérative pourrait aussi acquérir très prochainement deux sucreries en Serbie, et s’intéresse de près à ce qui se passe au Portugal. Elle a enfin investi en Algérie, de l’autre côté du bassin méditerranéen.

En France, de bons résultats attendus

En France, les assemblées générales de section de la coopérative vont démarrer le 6 avril, et ses dirigeants ont prévu d’y annoncer de bons résultats. « Notre chiffre d’affaires consolidé sur un exercice de seize mois, va s’élever à 2,3 milliards d’euros et notre EBE va être multiplié par trois par rapport à l’exercice précédent, estime Jean-François Javoy, directeur financier. Ce qui va nous permettre avec les ristournes, de porter le prix de la betterave payé aux agriculteurs pour la récolte 2016, à plus de 30 euros la tonne. » La coopérative met également en avant un ratio dettes/capitaux propres (470 millions d’euros/1,3 milliard d’euros) très bas, compris entre 0,3 et 0,4.

Blandine Cailliez

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 20/10/2017

  • Rendu Rouen
  • standard oct. déc. A (acheteur) 2017
  • 155 €/t
  • Fob Creil
  • Fourrager 72/73 oct. mars A (acheteur) 2017
  • 147 €/t

Blé dur
- 17/10/2017

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • oct. N (nominale) 2017
  • 220 €/t

Maïs
- 20/10/2017

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager oct. déc. A (acheteur) 2017
  • 140 €/t
  • Fob Creil
  • fourrager oct. déc. A (acheteur) 2017
  • 147 €/t

Orge de brasserie
- 19/10/2017

  • Fob Creil
  • oct. mars Sebastian, 11,5 % maxi. 2017
  • 197 €/t

Orge de mouture
- 20/10/2017

  • Rendu Rouen
  • oct. déc. A (acheteur) 2017
  • 149 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK