Sud-Ouest Euralis veut doubler son chiffre d'affaires semences d'ici 2020

Agrodistribution | Publié le jeudi 11 septembre 2014 - 11h51

Euralis semences table sur ses nouvelles variétés, présentées le 9 septembre sur son site de Mondonville (Haute-Garonne), pour accélérer son développement, car elle est quasiment absente du marché du maïs grain précoce.

Philippe Saux, ex-directeur général adjoint du pôle semences du groupe Euralis depuis 2013, est devenu directeur général le 1er septembre dernier. Il succède à Roger Catala qui part à la retraite. © F. JACQUEMOUD

Philippe Saux, ex-directeur général adjoint du pôle semences du groupe Euralis depuis 2013, est devenu directeur général le 1er septembre dernier. Il succède à Roger Catala qui part à la retraite. © F. JACQUEMOUD

Avec trente-quatre nouvelles variétés de maïs, tournesol, colza, sorgho et soja, qui arrivent sur le marché pour les semis 2015, Euralis semences entend renforcer sa présence en France et en Europe. « Nous avons pour objectif de multiplier par deux notre chiffre d’affaires d’ici à 2020, confie Philippe Saux, nouveau directeur général d’Euralis semences, en poste depuis le 1er septembre. Celui-ci a déjà doublé depuis 2008 et atteindra 170 millions d’euros en 2014. Nos projets de développement à l’international et de renforcement de nos positions sur le marché français devraient nous permettre d’atteindre nos objectifs. »

30 millions d’euros investis d’ici 2020

Euralis semences possède trois sites industriels à Lescar (Pyrénées-Atlantiques), Séville (Espagne) et Cherkassy (Ukraine) et totalise 21 000 hectares de multiplication d’hybrides sur le continent, dont 6 000 exploités en propre sur sa ferme ukrainienne. Elle réalise 50 % de ses ventes en maïs, un tiers en tournesol et le reste en colza, sorgho et soja. Elle consacre 13 % de son chiffre d’affaires à la R & D et a investi 30 millions d’euros de 2008 à 2014 pour accélérer ses programmes de créations variétales.

« Nous allons encore investir l’équivalent d’ici 2020, précise Philippe Saux. Nous disposons ainsi de plus en plus d’outils pour fiabiliser nos recherches et adapter notre production aux demandes de nos clients. Nous possédons 500 000 parcelles d’essais et 266 stations en Europe. Cela nous permet de construire une typologie du climat européen et d’adapter le profil de chacune de nos variétés à un climat particulier et à la balance hydrique qui le caractérise. »

34 nouveautés pour 2015

Quasiment absente sur le marché du maïs grain très précoce à demi-précoce, alors qu’elle réalise 12 % de parts de marché, en France, avec ses maïs grain tardif et ses maïs fourrage, Euralis semences a particulièrement travaillé ce secteur depuis une dizaine d’années. Cela lui permet aujourd’hui de revenir en force avec six nouvelles variétés de maïs « dentés tropicaux », issus de sources génétiques originales qui lui sont propres. Leurs points forts sont le rendement grain régulier et la vitesse de dessiccation. L’entreprise lance également, pour les semis 2015, cinq variétés de maïs fourrage, sept en tournesol, trois en sorgho et quatre en soja et colza.

Florence Jacquemoud

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 14/12/2018

  • Rendu Rouen
  • standard déc. A (acheteur) 2018
  • 201 €/t
  • Fob Creil
  • standard janv. mars A (acheteur) 2018
  • 191 €/t

Blé dur
- 11/12/2018

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • déc. N (nominale) 2018
  • 215 €/t

Maïs
- 14/12/2018

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager janv. fév. A (acheteur) 2018
  • 170 €/t
  • Fob Creil
  • déc. mars A (acheteur) 2018
  • 175 €/t

Orge de brasserie
- 14/12/2018

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2018
  • 213 €/t

Orge de mouture
- 14/12/2018

  • Rendu Rouen
  • janv. mars A (acheteur) 2018
  • 199 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK