Tereos : Ni dépôt de pétition, ni appel des frondeurs à la décision du tribunal - Actualités - Agrodistribution - Coopératives et négoces

Tereos  Ni dépôt de pétition, ni appel des frondeurs à la décision du tribunal

Agrodistribution | Publié le vendredi 08 mars 2019 - 15h41

Les membres de l’association de défense des coopérateurs de Tereos ont décidé d’en rester là. Dans un communiqué diffusé le 8 mars, ils renoncent à déposer leur pétition à Tereos par souci de confidentialité, et à faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Saint-Quentin du 7 mars.

Après le rejet de leur demande par le tribunal, les membres de l’ADCT présidée par François-Xavier Beauvy (assis, au centre) ont décidé de s’en ternir aux assemblées prévues par Tereos en juin. © I. ESCOFFIER

Après le rejet de leur demande par le tribunal, les membres de l’ADCT présidée par François-Xavier Beauvy (assis, au centre) ont décidé de s’en ternir aux assemblées prévues par Tereos en juin. © I. ESCOFFIER

« L’ADCT prend acte de la décision du tribunal de Saint-Quentin qui nous oblige à porter à la connaissance de Tereos le nom des 2 600 signataires de la pétition », indique son président, François-Xavier Beauvy, dans le communiqué après que l’ADCT a été déboutée de sa demande en référé au tribunal de nommer un tiers pour vérifier sa pétition.

« Compte tenu de notre engagement de confidentialité vis-à-vis de chaque signataire, nous ne pouvons pas nous soumettre à cette décision du tribunal. Nous avons aussi décidé de ne pas faire appel de cette décision, contrairement à Tereos qui a fait appel de la décision du tribunal de réintégrer les planteurs exclus. » Les membres de l’association regrettent également que Tereos se soit « félicité » de la décision du juge, « conduisant à ignorer la volonté de plus de 20 % de ses coopérateurs ».

Un avant et un après 2018

La crise qui a touché la coopérative sucrière depuis le mois de juillet 2018 touche ainsi à sa fin, même si Tereos­ indique « se donner un peu de temps avant de décider de renoncer ou pas à l’appel » que la coopérative avait interjeté en janvier concernant la réintégration des trois coopérateurs exclus. Cela étant dit, il y aura sans aucun doute, un avant et un après 2018, dans la vie de Tereos, et de l’ensemble du monde coopératif français, d’ailleurs, avec désormais des réunions, des assemblées de région et des assemblées générales où les stratégies seront davantage débattues.

Faire entendre sa voix en AG ordinaire

C’est la voie que l’ADCT a maintenant choisie. « Nous remercions bien sûr les 2 600 planteurs signataires de la pétition sans qui rien n’aurait été possible, ainsi que les 350 de Champagne, de l’Aisne ou du sud de Paris qui sont venus aux neuf réunions d’information que nous avons organisées ces derniers jours, souligne Xavier Laude, membre de l’ADCT.

« Nous les encourageons maintenant à faire entendre leur voix, comme nous sommes déterminés à le faire, lors des assemblées générales de section qui éliront les délégués de région, pour les représenter à l’AG de Tereos, indique les membres de l’association dans le communiqué. Et de poursuivre : « En ayant présent à l’esprit les sujets abordés lors de nos réunions, à savoir les problèmes de gouvernance, les lacunes de gestion du groupe et la non-opportunité de l’ouverture du capital dans les conditions actuelles. »

Blandine Cailliez

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/03/2019

  • Rendu Rouen
  • avril juin N (nominale) 2018
  • 353 €/t
  • Fob Moselle
  • avril juin N (nominale) 2018
  • 360 €/t

Tournesol
- 21/03/2019

  • Rendu Saint-Nazaire
  • avril juin N (nominale) 2018
  • 325 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK