Une première en meunerie  Soufflet lance un mélange de variétés de blé prêt à semer

Agrodistribution | Publié le mardi 20 juin 2017 - 16h41

Soufflet Agriculture a dévoilé le 16 juin à Lhuître près d’Arcis-sur-Aube, la stratégie du groupe en matière de mélan­ges variétaux de blé, lors de ses journées agriculteurs et de la visite des obtenteurs sur sa plateforme varié­ta­le.

Denis Mauny (à gauche), responsable des semences au service agro de Soufflet Agriculture, Jean-Paul Moreau, directeur Approvisionnements et services et chef de marché semences et Fabrice Bourjot, responsable développement blé aux Moulins Soufflet, sur la plateforme d’essais à Lhuître. © B. CAILLIEZ

Denis Mauny (à gauche), responsable des semences au service agro de Soufflet Agriculture, Jean-Paul Moreau, directeur Approvisionnements et services et chef de marché semences et Fabrice Bourjot, responsable développement blé aux Moulins Soufflet, sur la plateforme d’essais à Lhuître. © B. CAILLIEZ

Si les agriculteurs ont souvent cherché à cultiver des variétés de blé en mélange pour tenter de réduire les intrants, les meuniers y étaient jusqu’à présent toujours fermement opposés. Ce ne sera peut-être plus le cas dans les années à venir. Le groupe Soufflet vient en effet de lancer pour les semis 2017, donc la récolte 2018, son premier mélange maison, baptisé MMS 2018, comme mélange meunier Soufflet récolte 2018.

Des questions de régularité de farine et de logistique

« Notre objectif avec ce mélange est de mieux maîtriser la régularité des farines, a expliqué Fabrice Bourjot­, responsable développement blé aux Moulins Soufflet, aux obtenteurs réunis à Lhuître sur la plateforme d’essais variétés de Soufflet Agriculture. Jusqu’à présent, nous demandions aux agriculteurs de cultiver les variétés pures afin ensuite de réaliser le mélange voulu, en interne. Mais au moment de la moisson, pour des raisons logistiques, nos sites de collecte peuvent alloter plusieurs variétés mais pas autant que nous le souhaiterions. Résultats, des lots de variétés se retrouvent mélangés, et ce mélange n’est pas forcément celui que nous aurions optimisé. Pour pallier cette difficulté, nous avons pensé que si le mélange était directement cultivé au champ, dans les proportions que nous avons choisies précisément, la qualité des lots serait beaucoup plus régulière. »

Un mélange de cinq variétés savamment dosées

« Le mélange MMS 2018 est composé de cinq variétés meunières, BPS, Absalon, Calumet, Fructidor, Némo et Oregrain, un mélange subtilement étudié dans des proportions que nous ne dévoilerons pas, précise Denis Mauny, responsable des semences au service agro de Soufflet Agriculture. Sur le plan agronomique, nous n’attendons pas de baisse particulière des intrants, et c’est une solution qui présente un potentiel de rendement, équivalent à 100 % des variétés retenues, pas plus, ni moins. »

Les cinq variétés seront certifiées individuellement. Le mélange de la récolte 2018 s’appelle MMS 2018. Et déjà Soufflet Agriculture étudie le mélange qu’il proposera l’an prochain et qui aura pour nom, MMS 2019.

Plusieurs milliers d’hectares dès cette année

« La démarche a été très bien accueillie par les agriculteurs, constate Jean-Paul Moreau, directeur Approvisionnements­ et services et chef de marché semences. Il s’agit d’un galop d’essai, cela étant dit, nous pensons mettre en place plusieurs milliers d’hectares cet automne, sous contrat avec nos clients céréaliers. »

La réunion du 16 juin a aussi été l’occasion pour le Groupe Soufflet d’organiser une réception à l’occasion du départ à la retraite de Denis Mauny. Et comme l’a souligné Jean-Paul Moreau, « de le remercier chaleureusement pour tous ses efforts et pour la passion qui l’a animé pendant toute sa carrière ».

Blandine Cailliez

Dernières actualités

Innovation  Naissance d'InVivo Food&Tech pour « nourrir le futur » Publié le 20 juillet 2017

Alsace Un nouveau directeur à la Cac Publié le 19 juillet 2017

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Céréales

Blé tendre
- 21/07/2017

  • Rendu Rouen
  • standard juil. août N (nominale) 2017
  • 164 €/t
  • Fob Creil
  • sept. déc. N (nominale) 2017
  • 154 €/t

Blé dur
- 17/07/2017

  • Rendu Port-La-Nouvelle
  • sept. déc. A (acheteur) 2017
  • 245 €/t

Maïs
- 21/07/2017

  • Rendu Bordeaux
  • fourrager juil. sept. A (acheteur) 2016
  • 151 €/t
  • Fob Creil
  • fourrager juil. août N (nominale) 2016
  • 172 €/t

Orge de brasserie
- 21/07/2017

  • Fob Creil
  • Sebastian, 11,5 % maxi. 2017
  • 195 €/t

Orge de mouture
- 21/07/2017

  • Rendu Rouen
  • juil. août N (nominale) 2017
  • 143 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK