Volailles  Terrena soutient l’offre franco-saoudienne de reprise de Doux

Agrodistribution | Publié le jeudi 29 mars 2018 - 15h34

Le groupe LDC a déposé son offre de reprise de Doux, soutenue par Terrena, mercredi 28 mars dans la nuit, après que l’ukrainien MHP ait fait connaître la sienne.

 La solution franco-saoudienne pour la reprise de Doux trouve une issue favorable pour les salariés et les éleveurs. © G. HAMEURY

La solution franco-saoudienne pour la reprise de Doux trouve une issue favorable pour les salariés et les éleveurs. © G. HAMEURY

Mercredi 28 mars, dans la nuit, LDC a fait connaître les détails de son offre de reprise partielle de Doux. Dès jeudi matin, Terrena (actionnaire principal de Doux depuis 2016) faisait de son côté savoir qu’elle soutient les offres concertées portées par LDC, le groupe saoudien Al Munajen (actionnaire minoritaire de Doux), la société des volailles de Plouray et elle-même.

« Après plusieurs mois de travail et de discussions avec différents acteurs mondiaux de la volaille, Terrena a décidé de soutenir les offres émanant respectivement du leader français de la volaille LDC et du groupe saoudien Al Munajen pour la reprise des activités de Doux, dans le cadre de la liquidation de l’entreprise », indique la coopérative.

Proposition moins complète de MHP

Cette solution sera proposée mardi 3 avril au tribunal de commerce de Rennes dans le cadre d’un processus de prepack cession, qui résulte des négociations engagées sous l’égide du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) et de Maître Abitbol, nommé par le tribunal de commerce en septembre dernier quand Terrena a annoncé qu’elle jetait l’éponge et cherchait des partenaires industriels. L’ukrainien MHP semble donc écarté, sa proposition étant beaucoup moins complète et moins précise.

Une nouvelle usine à Châteaulin

LDC se propose de reprendre le site des produits élaborés de Quimper (168 salariés) et de venir le renforcer avec 5  millions d’euros d’investissements (pour soutenir l’export) et une vingtaine de salariés du siège de Châteaulin. Le sarthois reprendra également l’usine de Châteaulin pour y construire une nouvelle usine destinée aux produits alimentaires intermédiaires et à la restauration, d’ici à 2020 (55 M€ d’investissements programmés). Le site actuel sera de son côté loué au groupe saoudien Al Munajen qui reprend 357 salariés.

La marque Doux sera partagée à l’international entre Al Munajen (pays du Golfe, Yémen) et LDC (pour le reste du monde).

La majeure partie des salariés sauvée

Tous les salariés bretons sans poste devraient se voir proposer des solutions de reprise dans les outils LDC proches. L’amont breton (contrats éleveurs, couvoirs, fermes de reproducteurs, usine d’aliment) sera, soit repris­ par Al Munajen, soit dans une société mixte qu'il constituerait avec LDC amont, Terrena, Triskalia et la région bretonne. Pour la Vendée, l’abattoir de Chantonnay va fermer mais ses salariés seront repris dans les outils de LDC ou de Terrena proches, comme les contrats des éleveurs. L’usine d’aliments va être répartie : une ligne pour Terrena, une ligne pour LDC. Les salariés du couvoir et des fermes de reproducteurs seront eux aussi reclassés s’ils le désirent entre les deux groupes.

Au final, l’offre franco-saoudienne permet de reprendre directement 920 emplois et identifie 418 offres de reclassement, ce qui sauverait la majeure partie des salariés. Elle sécurise également l’activité des éleveurs du groupe Doux.

Yanne Boloh

 Soyez le premier à commenter cet article
Commentaires : Fonctionnalité réservée aux abonnés

Si vous êtes abonné, inscrivez-vous ou identifiez-vous en haut du site. Vous aurez besoin de votre numéro d’abonné.

Je m'inscris

Si vous n'êtes pas abonné, vous pouvez profiter de l’intégralité des contenus du site www.agrodistribution.fr en vous abonnant à la revue Agrodistribution.

Je m'abonne

Découvrez notre revue papier pendant 2 mois ainsi que tous les contenus du site www.agrodistribution.fr en remplissant le formulaire suivant :

Je découvre

Charte des commentaires

Cours et marchés

Oléagineux

Colza
- 20/04/2018

  • Rendu Rouen
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 327 €/t
  • Fob Moselle
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 340 €/t

Tournesol
- 20/04/2018

  • Rendu Saint-Nazaire
  • avril juin A (acheteur) 2017
  • 320 €/t
Tous les cours et tendances

Contactez-nous

Une question
ou une
remarque
sur le site,
sur nos
articles ou sur
votre abonnement ?

contactez agrodistribution
Les publications du Groupe France Agricole

Le Groupe France Agricole compte également une maison d'édition : les éditions France Agricole et une activité événements : GFA Events

Conformément aux dispositions de la loi n° 98-536 du 1er juillet 1998 portant transposition dans le code de la propriété intellectuelle de la directive 96/9 CE du 11 mars 1996 concernant la protection juridique des bases de données, Agrodistribution.fr est producteur et propriétaire de tout ou partie des bases de données composant le présent site.

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de nous permettre d’améliorer votre expérience utilisateur. En savoir plus et paramétrer les traceurs. OK