Le projet « Nord/Seine » consiste à organiser le transport ferroviaire de 160 000 tonnes de céréales par an provenant d'Acolyance, Valfrance et Vivescia, soit environ 3 500 tonnes par semaine, qui iront alimenter en trains entiers, les silos Sénalia du port de Rouen. Ecorail, le commissionnaire de transport, filiale de la SNCF, garantit la possibilité de charger au départ d'une trentaine de silos depuis l'Aisne, la...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !