Mercredi 14 novembre au matin, les parties prenantes (syndicats agricoles, Coop de France, FNA, ONG…) étaient, comme prévu, réunies pour la troisième fois, afin d'évoquer la mise en oeuvre de la séparation du conseil et de la vente pour les produits phytosanitaires. Chacun avait émis fin octobre des remarques sur la version précédente du projet d'ordonnance, et la nouvelle mouture devait être présentée.Le choc...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !