Les tensions qui secouent la coopérative Tereosdepuis début juillet devraient maintenant s'atténuer. Après la démission, le 9 juillet, de 70 de ses conseillers de régions et l'exclusion le 16 août de trois de ses coopérateurs, Tereos appelle à l'apaisement. La coopérative sucrière a annoncé, dans un communiqué le 6 septembre, l'organisation d'élections anticipées en décembre 2018 au...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !