« Tereos s'est intéressé à l'élevage à la demande de ses adhérents », explique Mélanie Blondiaux, responsable du service agricole à la sucrerie d'Attin dans le Pas-de-Calais, la plus petite sucrerie de la coopérative en France, qui sert souvent d'unité pilote pour tester grandeur nature les innovations du groupe. C'est ce qui se passe depuis quelques mois, avec l'alimentation animale. « La coopé...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !