C'est un chantier de longue haleine que celui des ordonnances de la loi EGalim. Celle sur la coopération agricole vient d'être publiée au Journal officiel du jeudi 25 avril. La version définitive du texte apporte quelques bémols en regard du projet publié en janvier dernier. Mais le point crucial, sur la notion de rémunération des apports abusivement basse, est resté. Ce qui amène Coop de France à ne pas valider cette...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !