Cette union, qui avait été actée le 24 juin 2016, est motivée par la volonté de « conserver le pouvoir de décision au niveau de notre région, dans un monde agricole qui se concentre tous les jours ». Elle passe par « la recherche de marchés à valeur ajoutée », ainsi que par « la mutualisation de moyens pour gagner en capacité à l'achat et en coûts d'exploitation ...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !