Le 8 avril, le parquet antiterroriste du tribunal de grande instance de Paris a annoncé sa décision de classer sans suite la plainte contre X dont faisait l'objet la coopérative Tereos, depuis le 20 mars dernier. Maître Jade Dousselin, avocate au barreau de Paris, avait en effet déposé plainte pour acte de terrorisme, pour le compte de huit coopérateurs dont elle n'avait pas révélé le nom.
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
20%

Vous avez parcouru 20% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !