« Nous rédigeons chaque année 800 contrats saisonniers pour les périodes d’été et d’automne, en essayant de fidéliser une partie des personnes travaillant en juillet-août pour qu’elles reviennent fin septembre, explique Yasmina Bousraou, DRH du groupe Arterris. Lorsque c’est le cas, pour environ 200 candidats, cela donne lieu à un nouveau contrat de travail. Nous recrutons pour 300 de nos sites, surtout en Occitanie...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !