300 salariés sur 630 ont répondu à la première enquête réalisée du 3 au 10 avril. « Je n’ai jamais atteint ce taux de retour auparavant, souligne Marie-Pierre Dufour, responsable communication. Cette enquête a répondu à un réel besoin. »

Résultat : le moral des salariés était jugé moyen. 70 % étaient satisfaits des informations reçues depuis le début du confinement et de l’accompagnement de leur manager. La satisfaction était de 60 % concernant la façon dont était assurée la continuité de l’activité, et 53 % pour les mesures de protection sur le terrain. 61 % étaient inquiets de la situation en France liée au Covid-19.

Soutien psychologique

À la suite de ces constats, Cérèsia a poursuivi le déploiement des mesures de protection. Certains managers ont mis en place un groupe WhatsApp, des visioconférences ou des appels téléphoniques réguliers.

« Une vingtaine de personnes ont eu un soutien spécifique par téléphone. Les collaborateurs ayant vécu le décès d’un proche ont reçu une attention particulière. La communication interne s’est renforcée. » Fin avril, 260 collaborateurs ont répondu à la seconde enquête.

Des infos sur la préparation de la moisson

Les indicateurs sont restés stables, sauf la satisfaction liée à la communication qui est passée de 70 % à 57 %. « Les salariés étaient en fait en attente d’informations sur le déconfinement et la préparation de la moisson. Pour y répondre, une réunion des managers a eu lieu par visioconférence, suivie de la réalisation d’un document pour les aider à diffuser l’information auprès de leurs équipes. »

Chantal Urvoy