Cela fait deux campagnes qu’une épée de Damoclès plane sur les exportations de blé français vers l’Algérie. Mais cette fois-ci, Alger semble avoir fait le grand saut. « On attend un changement du cahier des charges algérien pour le prochain tender (NDLR : appel d’offres) qui devrait arriver courant septembre », a lâché Thierry de Boussac, trading manager chez Lecureur et représentant...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !