« Nous sommes forcément inquiets concernant la future loi de la séparation de la vente et du conseil des produits phytos qui se finalise actuellement, reconnaît Christophe Grison, président de Valfrance. Ces textes vont remodeler le travail des technico-commerciaux, modifier nos équilibres économiques et nous obliger à nous réinventer. »
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !