Les pools Grandes cultures et Vigne d’Agrosolutions, filiale d’InVivo, viennent de fêter, lors d’un rassemblement d’automne de coopératives partenaires, leur 1000e prélèvement de symptômes de maladies en distinguant deux coopératives qui ont permis d’atteindre ce cap des 1000 : Arterris pour les grandes cultures et Océalia pour la vigne.

200 prélèvements par an

Depuis six ans, les réseaux d’expérimentation d’Agrosolutions réalisent chacun et annuellement 200 prélèvements de symptômes de maladies afin de mesurer l’évolution de la sensibilité de pathogènes aux fongicides d’intérêt (triazoles, SDHI, QoI, QiI). Ainsi, la septoriose du blé ou le mildiou de la vigne font l’objet d’un suivi précis et continue.

Léa Duffau, experte vigne Agrosolutions, accompagnée de Pascal Maran, responsable agronomique Océalia qui a participé au 1000e prélèvement de feuilles de vigne présentant des symptômes de maladies.

Les coopératives associées du Pôle partenaires agrofournitures (PPA), qui participent à ces réseaux, prélèvent durant le printemps des feuilles de céréales (blé et orge) ou de vigne qui présentent des symptômes de maladies. Ces échantillons sont envoyés au laboratoire qui va isoler et cultiver les champignons, puis leur appliquer différentes concentrations de fongicides pour mesurer leur sensibilité à différentes matières actives.

Hélène Laurandel