Le 9 octobre, l’Anses a dévoilé les résultats de l’évaluation des alternatives non chimiques au glyphosate lancée en novembre 2018 dans le cadre du plan de sortie du glyphosate. « L’usage de la substance est dorénavant restreint aux situations où le glyphosate n’est pas substituable à court terme », annonce l’Anses. L’étude a porté sur les quatre principaux domaines...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !