« Dans le cadre des débats relatifs au projet de loi de finances, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé en septembre qu’il allait baisser le plafonnement des dépenses de recherche éligibles au crédit d’impôt recherche (CIR) », regrettent les semenciers français réunis au sein de l’UFS, qui fête cette année ses dix ans.
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
22%

Vous avez parcouru 22% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !