La manifestation a débuté vers 10 heures et s'est poursuivie toute la matinée. Elle a réuni 200 planteurs des usines d'Eppeville dans la Somme et de Cagny dans le Calvados, que Saint Louis Sucre a prévu de fermer, mais aussi salariés et élus. Les manifestants présents étaient encadrés par un important dispositif de sécurité.La CGB, confédération générale des producteurs de betteraves...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !