C’est une association enrichie de la venue de neuf nouveaux membres que préside Anne Vandenbossche, nominée depuis le 1er juillet à la tête de Ferme France à la suite du départ de François Attali en juin dernier en raison d’un changement de situation professionnelle.

Cette agricultrice du Pas-de-Calais a repris en 2002 une exploitation aux productions diversifiées entre céréales, betteraves, pois de conserve, lin, carottes et pommes de terre. Outre ses fonctions de vice-présidente de la coopérative Unéal et de son groupe Advitam, elle préside également Ternovéo, filiale négoce du groupe.

Créer une note sociétale

Advitam a rejoint l’association Ferme France il y a dix-huit mois, lors de sa création avec quatre autres adhérents fondateurs. Pour rappel, cette association ambitionne de revaloriser le modèle alimentaire français autour d’un référentiel de notation des produits prenant en compte les enjeux sociétaux, environnementaux et les nouvelles attentes des consommateurs.

Coop de France rejoint les rangs

À ce jour, Ferme France dénombre 44 adhérents, du producteur au consommateur, dont neuf nouveaux : Coop de France, Ajinomoto Animal Nutrition Europe (filiale d’Ajinomoto spécialisée dans les acides aminés), Crystalchain (conseil en blockchain), Demain la Terre (association de fruits et légumes de la troisième voie), Lesieur, Lynx (marketing digital), Miam (accélérateur de start-up dédié au food), service Tag (éditeur solutions de traçabilité des étiquettes et emballages) et Thegreendata (solutions data-algorithmiques).

Premiers produits d’ici 2020

Les premiers produits alimentaires estampillés d’une note sociétale Ferme France devraient voir le jour dans les rayons d’ici à début 2020. Les filières concernées sont le pain, les sandwichs, le lait, le jambon de porc, le poulet et les huiles végétales.

Hélène Laurandel