Imprimer Envoyer par mail Commenter

Dossier La culture a le vent en poupe

réservé aux abonnés

Blandine Cailliez

La filière profite à la fois d’une hausse année après année des surfaces implantées en pommes de terre destinées à la consommation et à l’industrie, et de la qualité sanitaire du territoire français.

La pomme de terre est une culture qui pour ses débouchés à la consommation comme industriels, se porte bien. Chaque année, les surfaces augmentent, et quand le marché des consos va, celui des plants suit. Côté obtention, les sélectionneurs français tentent de se faire une place à côté de leurs concurrents européens, et notamment des deux groupes hollandais HZPC et Agrico, qui se hissent aux deux premiers rangs...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
Le gros enjeu de la sélection est de combiner résistance aux bio-agresseurs, et en particulier au mildiou, et variétés bien adaptées à leur débouché. © Blandine Cailliez
En chiffres

Sélectionneurs en France : 4

Établissements collecteurs de plants : 50

Surface de pommes de terre : 174 400 ha

Surface de plants : 22 290 ha

Chiffre d’affaires : 251,3 M€

Ventes en France : 142,5 M€

Ventes à l’export : 108,8 M€

Budget consacré à la recherche : 6 M€

Imprimer Envoyer par mail Commenter