«Les décisions que nous prenons aujourd’hui sont très importantes, déclare Sylvain Théon (photo en médaillon), DGA de Terres du Sud, en charge du pôle Agriculture. Dans cinq ans, le groupe n’aura plus rien à voir avec ce qu’il est maintenant. » Avec Fabrice Maumy, recruté en mars comme directeur de la transformation digitale et des systèmes d’information, et Éric Dayan, responsable de la...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !
« Nous recrutons de nouveaux profils »
Fabrice Maumy, directeur de la transformation digitale et des systèmes d’information © Florence Jacquemoud

« Pour asseoir cette réorganisation, nous avons mis en place un comité digital, composé de personnes issues de tous les métiers et travaillant sur les 134 sites de Terres du Sud. Nous avons aussi un pôle « solutions digitales » qui développe lui-même ses programmes, pour lequel nous avons recruté de nouveaux profils, par exemple pour la sécurité des systèmes d’information et pour piloter les tests. Un important volet de formations est proposé par le service des ressources humaines, pour emmener tous nos collaborateurs vers le digital. Enfin, dans le cadre du programme Végétal 4.0, nous nous faisons aider par le cabinet conseil Audanis et, pour certaines innovations, nous nouerons des partenariats avec des start-up, sélectionnées par notre comité digital. »