«En agriculture de conservation des sols, le partage d’expérience et d’informations entre agriculteurs est extrêmement important, ce qui laisse le distributeur classique sur le banc, constate Paul Robert. Les distributeurs doivent entrer dans ces réseaux, notamment en créant des groupes d’agriculteurs, en accompagnant des groupes indépendants ou en appuyant des essais. Il est important pour ces derniers de devenir force de proposition. Ils...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !