« On n’est jamais mieux servi que par soi-même. » C’est ce que pensent plus d’un quart des agriculteurs de notre baromètre ADquation-Agrodistribution. En effet, ils sont 26 % à estimer que les agriculteurs eux-mêmes sont les mieux placés pour aider à lutter contre l’agribashing. Notamment ceux du Nord-Est (31 %) et en polyculture-élevage (31 %).
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !