La séparation de la vente et du conseil phytos au sein de la distribution agricole va rebattre les cartes du secteur. Dans ce contexte chacun devra trouver la formule la plus adaptée pour répondre aux attentes de ses clients ou de ses adhérents.

Les structures qui choisiront le conseil devront relever le défi de monétiser un produit considéré jusqu’alors comme étant gratuit. Pour passer ce cap psychologique, l’ajout au conseil d’un accès à des données agro-météo précises, ultra-locales et en temps réel s’avère être un pari gagnant.

Weenat, un partenaire de choix pour les distributeurs

Forte de cinq ans d’expérience dans le domaine, l’entreprise Weenat propose aux agriculteurs, aux coopératives et aux négoces de créer leur propre réseau de stations agro-météorologiques.

Une solution clé en main qui leur permet d’offrir à leurs clients ou adhérents un service de consultation des données recueillies sur la zone couverte, via un système d’abonnement. Plus de 60 réseaux ont déjà été installés sur le territoire.

Au contraire d’un conseil difficilement palpable, l’agriculteur perçoit immédiatement la valeur intrinsèque et l’usage des informations agro-météo.

« C’est un outil utile au quotidien pour l’exploitant. Nous avons constaté que le service offert par le réseau Weenat pouvait faire basculer l’achat d’un pack conseil » observe Baptiste Buatier, Chef marché innovations, digital et technologies pour les coopératives Dauphinoise et Terre d’Alliances, membres de l’Union Oxyane.

Collecter les données via un réseau de stations météorologiques

« Avec cet outil, notre force c’est l’étendue et la densité du réseau. Surtout ici, en Bretagne, où nous avons des micro-climats aux abords de la mer, des rivières ou même des voies express » rapporte Nicolas Kerdranvat, responsable du développement chez le négoce Le Gall-Corre. En partenariat avec Weenat, l’entreprise a elle-aussi maillé son territoire avec des capteurs agro-météo.

Les clients peuvent également utiliser des Outils d’aide à la décision (OAD) basés sur les données que remontent la station météo connectée Weenat. Comme par exemple Maï’zy, un outil de détermination de maturité du maïs ensilage, ou Avizio, l’application de stratégie fongicide blé mise au point par Syngenta.

« Selon les packs, les adhérents ont accès au service météo de Weenat, mais également au suivi de l’irrigation ou encore à un outil capable d’identifier les périodes optimales de pulvérisation par rapport au vent, à la pluviométrie, la température et l’hygrométrie » renchérit Baptiste Buatier.

Le réseau Weenat utile pour les services internes

Si les données des stations agro-météorologiques Weenat peuvent être utilisées par les agriculteurs, elles simplifient aussi le quotidien des conseillers.

« Chez nous les techniciens consultent la plateforme plusieurs fois par jour. Ils ont ainsi une analyse plus fine selon le client qu’ils vont voir » déclare Nicolas Kerdranvat.

Même son de cloche du côté des coopératives Dauphinoise et Terre d’Alliances. « Le réseau Weenat est aussi très utilisé par les membres du service agronomique. Ce sont eux qui ont positionné les stations du réseau pour avoir des données sur chaque lieu d’expérimentation » ajoute Baptiste Buatier.

Pour plus d’informations : 02 52 86 00 55 – contact@weenat.com – weenat.com

Communication rédigée par Weenat