Le projet est né lors de la création de NatUp avec la fusion de Cap Seine et Interfaces céréales. « Il fallait aussi fusionner les deux dispositifs existants d’accompagnement des jeunes agriculteurs et, très vite, l’idée de renforcer l’accompagnement a été privilégiée, afin de faire plus qu’additionner les avantages de chaque dispositif. Un agriculteur sur trois a plus de 55 ans »...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !