Pour la première fois cet hiver, Thierry Denis, ingénieur Arvalis-Institut du végétal de la région Hauts-de-France, a indiqué clairement aux agriculteurs dans ses réunions techniques qu'il était désormais possible, grâce à l'utilisation de certaines variétés de blé, et en fonction des conditions de l'année, de se passer d'un traitement fongicide. D'autres régions avaient franchi le pas un...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
12%

Vous avez parcouru 12% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !