Lors de la publication de son 34e rapport Cyclope sur les marchés mondiaux de matières premières, Philippe Chalmin a mis en avant « le contre-choc énergétique majeur » de 2020, dont les racines ne sont pas uniquement liées à la crise sanitaire d’ailleurs. Symbolisé par la chute du baril de pétrole de 61 % sur les quatre premiers mois de l’année, il a eu un fort impact sur le marché...
Contenu réservé aux abonnés Agrodistribution
pour vous connecter et poursuivre la lecture
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant de 2 mois de découverte à Agrodistribution
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Profitez de notre progressive web app
  • > Recevez les 4 newsletters
  • > Recevez 1 numéros chez vous
J'en profite !